L'époque en live

Blocage du 17 novembre 2018 : à quoi faut-il s'attendre ? par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 12 Novembre 2018

Lancé sur les réseaux sociaux, le mouvement organisé pour le blocage du 17 novembre 2018 aura lieu pour protester contre la hausse du prix du carburant. Pourquoi et par qui ce mouvement est-il organisé ? Quelles régions seront concernées par la vague de "gilets jaunes" ? Explications.

#1 Pourquoi un blocage ce 17 novembre ? 
#17novembre : né sur les réseaux sociaux, le blocage du 17 novembre aura lieu pour protester contre la hausse du prix du carburant, liée à la hausse du prix du baril en octobre dernier et à la hausse de la taxe carbone. Dans certaines stations-service de France, le prix du gazole a même dépassé celui de l'essence. Une augmentation rejetée par de nombreux automobilistes qui ont décidé d'organiser une journée de mobilisation, sans aucune affiliation à un quelconque parti politique. Le mouvement semble avoir été lancé par deux routiers de Seine-et-Marne.



#2 Les "gilets jaunes" voient rouge 
Le gilet jaune est devenu un véritable symbole de contestation. Depuis deux semaines, plus de 380 groupes Facebook ont été créés pour organiser des actions de lutte contre la hausse du carburant le 17 novembre prochain. Première étape de la mobilisation : mettre un gilet jaune sur le pare-brise de sa voiture pour marquer sa volonté de manifester. Le président de Debout la France (DLF)Nicolas Dupont-Aignan, a invité les Français à "se munir de leur gilet jaune" mais aussi "klaxonner" le 17 novembre à midi sur tous les carrefours de France pour que "l'Élysée entende leur colère".

#3 Quelles seront les régions bloquées le 17 novembre ? 
Des milliers d'internautes annoncent sur les réseaux sociaux leur volonté de bloquer des axes stratégiques et de participer à des actions de manifestation autour des stations-service, ronds-points ou péages dans toute la France. Une carte interactive réalisée sur Google Maps recense toutes les actions prévues pour la mobilisation le 17 novembre prochain : la carte de France est recouverte de gilets jaunes qui montrent l'ampleur que pourrait prendre la manifestation. 

#4 Mouvement citoyen ou récupération politique ? 
Si à l'origine, le blocage du 17 novembre a été lancé par des automobilistes en colère de Seine-et-Marne sur le site change.org, le mouvement a été rapidement soutenu par l'ancien candidat d'extrême droite à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan, tout comme la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen. Par ailleurs, les Insoumis Jean Luc Mélenchon et François Ruffin ont affirmé leur soutien au mouvement, tout en expliquant qu'il devait rester apartisan. Enfin, de nombreux groupes Facebook officiels du mouvement sont actuellement remplis de commentaires racistes, homophobes et d'appels à la haine, sans que les administrateurs ne les modèrent. Ce qui, pour les adversaires du mouvement, confirment sa collusion avec l'extrême droite. 


 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus