Alerte : le QI est en forte baisse dans les pays développés Alerte : le QI est en forte baisse dans les pays développés

L'époque en live

Alerte : le QI est en forte baisse dans les pays développés par Carole Cillec

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Mardi 2 Octobre 2018

Selon une étude, notre quotient intellectuel baisserait depuis les années 1975. Un phénomène inhérent aux pays développés qui s’explique très simplement.

Peut-être allez-vous enfin trouver une explication à vos difficultés en maths. Vous n’êtes peut-être plus équipés pour comprendre. D’après une étude menée par deux professeurs norvégiens, notre quotient intellectuel serait en baisse depuis le milieu des années 1970. Les deux économistes ont comparé des tests de QI dans des fratries entre 1962 et 1990. L’idée est de comprendre si le milieu social a un impact sur notre quotient intellectuel, lorsqu’on a des gênes proches. Et les résultats sont impressionnants : si le QI augmente de 0,18 points par an dans les fratries entre 1962 et 1975, lors des quinze années d’après, le QI baisse de 0,33 points en moyenne. Et d’après les auteurs, tout viendrait de l’environnement dans lequel on grandit. Rien à voir, donc, avec les gènes. Alors quelles en sont les causes ? Les deux économistes ciblent avant tout l’arrivée en masse de la télévision et des médias, mais aussi le "déclin des valeurs éducationnelles", les dégradations dans les systèmes éducatifs et scolaires, dans l’éducation au cœur de la famille mais aussi les problèmes inhérents à la nutrition et la santé.
En gros, en plus de nous laisser hypnotiser par la télévision et la malbouffe, nous ingérerions aussi des choses nocives pour notre cerveau. Pour Barbara Demeneix, professeur au laboratoire d’Evolution des Régulations endocriniennes, interrogée par France Culture, un enfant serait contaminé par des centaines de produits chimiques dès lors qu’il est dans le ventre de sa mère et plus il est exposé à ces produits, moins il aurait de QI.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus