#AbledsAreWeird, un hashtag pour dénoncer le regard des valides sur le handicap #AbledsAreWeird, un hashtag pour dénoncer le regard des valides sur le handicap

L'époque en live

#AbledsAreWeird, un hashtag pour dénoncer le regard des valides sur le handicap par Antoine Ferreira-Mendes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 21 Mars 2019

Sur Twitter, le hashtag #AbledsAreWeird (en français, "les valides sont bizarres") dénonce le regard problématique que les valides portent sur les personnes en situation de handicap. Explications.

Les personnes vivant avec un handicap physique, mental ou une anomalies du neurodéveloppement font quotidiennement face à des structures inadaptées. Et, en prime, doivent affronter des comportements tantôt faussement complaisants, tantôt purement blessants de la part des personnes valides – un ensemble de discriminations qu’on appelle le validisme. Sur Twitter, le hashtag #AbledsAreWeird, lancé mi-mars par la twitta états-unienne Imani Barbarin et repris en France, recense les témoignages des concernés sur le sujet.


Tous les cas de figure y sont énumérés, à commencer par les commentaires maladroits de ceux qui n’ont aucune connaissance du handicap, mais qui se permettent des remarques ou des comportements déplacés. Cette twitta raconte ainsi comment elle est régulièrement infantilisée, notamment quand les gens réalisent qu’elle a un handicap qui n’est pas visible. Car oui, on peut être handicapé sans que cela ne se voit au premier abord. Sans parler des handicaps totalement invisibles, comme certaines formes d’autisme ou encore, de pathologies entraînant des incapacités physiques chroniques.
 


Il y a aussi les mal intentionnés, qui tiennent volontairement des propos irrespectueux. De nombreux tweets montrant à quel point certains ne prennent pas au sérieux les personnes neuro-atypiques (par opposition aux personnes neurotypiques, un terme forgé par les personnes autistes pour désigner les non-autistes).
 

 


À première vue, en tant que valide, on peut se dire que ces remarques s’apparentent à de la maladresse. Mais, comme le nom du hashtag l’indique, ce regard est avant tout discriminant, et étrange aux yeux des personnes qui vivent au quotidien avec un handicap physique ou mental. L’initiative permettant de mettre en lumière les mécanismes de domination auxquels elles doivent sans cesse faire face, et qui font partie d’un système discriminant. De quoi permettre aux valides de se remettre en question et de ne plus commettre d’impairs… ou de simplement s’excuser quand on leur fait remarquer.

A.F.-M. avec C.C.-M.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires