8 fois où le ridicule a failli vous tuer

L'époque en live

8 fois où le ridicule a failli vous tuer

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 29 Novembre 2017

Il parait que le ridicule ne tue pas. Sauf que parfois, on préfèrerait creuser un trou pour s'enterrer plutôt qu'affronter le regard des autres.

1. La première fois que vous avez tenté un slam à un concert, et que la foule s’est écartée au moment où vous avez sauté. Oui, exactement comme Shy’m.

2. En essayant de convoquer les quelques mots d’arabe qu’il vous restait de votre LV3 au lycée, chez un commerçant de Djerba. Il vous a répondu, dans un français parfait, que vous lui parliez espagnol.

3. Quand un soir d’apéro arrosé, vous avez confié à quelques amis vos fantasmes avec Michael Jackson et Gérard Jugnot (certains ne vous adressent plus la parole depuis).

4. Au karaoké de fin d’année du CE, vos collègues vous ont découvert cette passion cachée : vous étiez la seule à pouvoir chanter toute la discographie de Michel Sardou sans même regarder les paroles.

5. Quand vous avez eu la bonne idée de dévaler le big toboggan de l’AquaPark sur le ventre en oubliant que vous portiez un maillot zippé. Eh non, la foule ne vous acclamait pas pour votre performance.

6. Lorsque vous avez spontanément proposé de l’aide pour l’anniversaire de votre filleule. On vous a collé un costume de Reine des neiges. Vous aviez plutôt l’air de la Reine des connes.

7. L’été dernier, lorsque vous draguiez le plagiste en prenant des poses de sirène et qu’en partant, vous avez réalisé que le fil de votre tampon traînait sur votre cuisse.

8. Quand, terrorisée, au sommet d’un rocher haut de 15 mètres dans les gorges du Verdon, le moniteur de rafting vous a convaincu de sauter en criant "saumon" parce que c’était une tradition et que ce mot neutralisait les peurs. Vous l’avez cru, vous l’avez fait, il a beaucoup ri et vos douze potes aussi.

Laura Domenge

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus