Il est temps de faire ses cartons.

L'époque en live

4 très bonnes raisons de quitter votre job

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 6 Novembre 2017

Certes, votre CDI est confortable. Mais certains indices montrent que c'est le moment de changer d'air.

#1 Vous aviez d’autres rêves

Rappelez-vous de votre année de terminale : votre agenda était couvert de logos anti-McDo, vous vouliez sauver le monde et anéantir le 7ème continent (vous savez, ces détritus qui flottent sur l’océan et dont la superficie totale ferait six fois la France). Douze ans plus tard et par un curieux concours de circonstances, vous œuvrez aujourd’hui à l’implantation de nouveaux hypermarchés dans la région PACA. Mais pas la peine de tout plaquer pour partir élever des chèvres dans le Vercors : vous pouvez garder votre place tout en étant en recherche d'emploi, comme 87% des cadres inscrits sur Linkedin. Le temps de retrouver un job qui vous ressemble, avec ou sans chèvres.  



#2 Vous haïssez votre boss

Quand il débarque chaque jour à midi, votre ventre gargouille sévère (le combo stress + bol de céréales digéré 4h plus tôt). Entre vous deux, c’est échange de regards façon mauvais western. Et c’est grave : selon les salariés et dirigeants français, l’ambiance entre collègues est le facteur le plus déterminant de la qualité de vie au travail. Deux options : tel Ribéry, vous attendez que la “routourne” tourne et que sa tête tombe. Ou vous êtes la première à quitter le bateau. On est prêts à parier qu’elle suppliera les RH de vous faire un joli chèque pour vous y encourager. #BitchBetterHaveMyMoney



#3 Vous n’apprenez plus rien

La routine dans votre job est telle que vous pourriez vous contenter de recycler vos PowerPoint et ne plus rien faire d’autre. Vous ne vous vautrez pas seulement dans le confort : vous zonez dans les abysses de l’ennui et plus rien ne vous surprend dans votre boîte. Rien de mieux pour avoir l’impression de passer à côté de votre vie. Il est donc temps de retrouver cette peur de l’inconnu dont Joey et Chandler vantaient les vertus à Rachel dans Friends (et rappelez-vous, des trois, c’est la seule à avoir vraiment gravi les échelons).



#4 Vous n’êtes pas reconnue à votre juste valeur

Toutes vos idées finissent sous le tapis, votre salaire est fossilisé et votre boss, elle, s’extasie devant le nouvel apprenti (dont vous avez corrigé le travail). Visiblement, votre voix ne trouve pas d’écho dans ce lieu où vous passez cinq jours sur sept. D’abord, sachez que vous n’êtes pas seule : selon une étude publiée par la Harvard Business Review, 73% des salariés se sentent sous-estimés au travail. Et inutile d’attendre une reconnaissance miracle, 56% des employeurs déclarant qu’il fallait changer d’entreprise pour avoir une augmentation et progresser… Faites comprendre à votre boss qu’en l’état actuel des choses, il ne vous mérite pas. Pas de réaction ? Allez voir ailleurs. #ParceQueVousLeValezBien


Lucile Quillet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus