La Wonder Woman de DC Comics

News

Wonder Woman, nouvelle ambassadrice de l'ONU

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 14 Octobre 2016

Le 13 octobre 2016, l'ONU a annoncé en grande pompe la nomination de leur nouvelle ambassadrice. Et plutôt que de choisir une personne en chair et en os, les Nations Unis ont préféré nommer Wonder Woman, l'héroïne fictive de DC Comics.

Après avoir fait des émules pour sa prétendue bisexualité, Wonder Woman, va devenir ambassadrice de l'ONU. Le jeudi 13 octobre avait lieu sa nomination, mais c'est le jeudi 21 octobre 2016 que la super-héroïne fictive prendra ses fonctions d'"ambassadrice honoraire pour l'émancipation des femmes et des filles" à temps plein. Sponsorisée par DC Entertainement et Warner Bros, l'opération Wonder Woman de l'ONU durera 1 an. Et selon un communiqué des Nations Unies, elle visera à affirmer que "l’égalité des sexes n’est pas seulement un droit fondamental, mais une nécessité pour un monde prospère, paisible et durable".

Mais cette ambassadrice ne plaît pas à tout le monde. Les raisons ? L'élection mettait en compétition une dizaine de candidats potentiels, dont au moins sept femmes, toutes bien réelles. De ce fait, le choix de l'ONU de privilégier une personnalité fictive, plutôt qu'une femme en chair et en os, a été critiqué par bon nombres des 193 états membres. Au lieu de donner un exemple en plaçant une femme à un poste important, l'ONU a favorisé Wonder Woman, héroïne de comic books, prouvant simplement son manquement en la matière d'émancipation de la femme. 

 

 

Chloé Maurin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus