Vous allez bientôt pouvoir acheter vos billets de train chez le buraliste Vous allez bientôt pouvoir acheter vos billets de train chez le buraliste

News

Vous allez bientôt pouvoir acheter vos billets de train chez le buraliste

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 9 Juillet 2019

Oubliez les interminables minutes d’attente aux guichets de gare, car il sera bientôt possible d’acheter son billet chez son buraliste.

Vous n’aurez bientôt plus besoin de faire la queue aux guichets dans les gares pour acheter un billet. La SNCF et la Confédération des Buralistes ont signé un accord ce lundi 8 juillet 2019 au soir, qui tend à changer la vie des usagers. Dès la fin du mois, il sera possible d’acheter son billet de train dans un bureau de tabac. L’objectif d’un tel projet est double : multiplier les canaux de distribution des billets de train, alors que les guichets disparaissent dans les petites gares, mais également sauver les bureaux de tabac dans lesquels on vend de moins en moins de cigarettes. D’après Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes​, il s’agit de "répondre aux nouveaux usages et aux attentes des populations avec un panel de services de proximité, adaptés aux territoires régionaux.

D’ici à fin juillet, l’offre sera disponible dans cinq régions test : la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est, la Normandie, le Pays-de-Loire et la région PACA. Une première phase qui permettra d’identifier "les besoins des territoires et les buralistes intéressés". 

Comment ça va marcher ?
Guillaume Pépy
, président de la SNCF, assure que l’opération sera très simple et rapide. Les buralistes n’auront qu’une tablette et une imprimante qui leur permettra d’imprimer un billet de la taille d’un ticket de caisse. Ils pourront délivrer des voyages en TGV, mais l’idée est surtout de vendre des billets TER. "Il y aura un code à deux dimensions, qui sera scanné soit par le contrôleur soit par la porte d’embarquement, souligne le président de la SNCF. Il n’y aura donc pas besoin d’aller chercher son billet dans un automate. C’est un système très simple, et pour la buraliste et pour le voyageur". Aucun échange ou remboursement ne pourra cependant être effectué. Enfin, les buralistes seront rémunérés avec une part fixe et une part variable en fonction du nombre de tickets vendus. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires