Voici pourquoi le 23 septembre est le jour où il y a le plus de naissances de l'année Voici pourquoi le 23 septembre est le jour où il y a le plus de naissances de l'année

News

Voici pourquoi le 23 septembre est le jour où il y a le plus de naissances de l'année

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Lundi 23 Septembre 2019

Si ce 23 septembre 2019 marque le premier jour de l’automne, il s’agit aussi du jour le plus fécond du calendrier. L'institut national d'études démographiques observerait en effet un pic de naissance chaque année à cette date. On vous explique pourquoi.

Chaque année le 23 septembre ce sont en moyenne 5% de bébés supplémentaires qui naissent par rapport à tous les autres jours de l’année, selon un rapport de l'Institut national d'études démographiques (INED) daté de 2011. Mais pourquoi donc ? Tout simplement parce que cette date intervient 265 jours (ou 9 mois) après la St Sylvestre (soit pile le temps d’une grossesse) supposant que de nombreux couples auraient alors conçu leurs enfants le soir ou le jour du nouvel an. On appelle même ce phénomène "l’effet Saint Sylvestre". Pourtant paradoxalement, le rapport fait aussi apparaitre que seuls 2% des couples choisiraient volontairement de concevoir leurs enfants au mois de janvier. 

Ainsi selon Arnaud Régnier-Loilier, auteur de l’étude, c’est plutôt l’aspect festif du réveillon du Nouvel an, la consommation d’alcool et l’enthousiasme du moment qui seraient les causes de ces rapports sexuels qui occasionnent bien souvent des oublis de contraception et donc des grossesses accidentelles. Il a expliqué à France Inter :"qu’il y avait peut-être moins de vigilance contraceptive dans ce moment de festivité" mais il suppose également que "les couples qui ne se protègent pas car ils souhaitent avoir des enfants sont peut-être plus nombreux à avoir des rapports sexuels ce soir-là"

Toutefois si un pic de natalité est observé le 23 septembre et pendant les 10 jours suivants, l’étude indique aussi que le nombre d’avortements est lui également en hausse de 13 à 14%, dans les semaines qui suivent le Nouvel an. 

via GIPHY

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires