ADELE ADELE

News

Pourquoi la silhouette de la chanteuse Adele ne regarde qu'elle par Marine Decremps et Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Jeudi 7 Mai 2020

Après qu'Adele a publié une photo d'elle célébrant son 32ème anniversaire hier sur Instagram, le monde entier a donné son avis sur la silhouette de la chanteuse. Mais à quel moment le corps d'une personnalité, quelle qu'elle soit, est-il devenu un débat public ?

Le 6 mai 2020, Adele fêtait son 32ème anniversaire et en profitait pour dévoiler sa nouvelle silhouette. Et il n’en a pas fallu plus aux internets pour s’enflammer. "Tu es sublime", "SÉRIEUSEMENT ?", "Fantastique"... Les commentaires émerveillés sont allés bon train, déclenchant la colère de celles et ceux qui ont pris cette transformation comme une injonction à rentrer dans la norme. S’en est suivi un déferlement médiatique spectaculaire qui nous a laissé sans voix. 

"Ne pas faire d’une transformation physique une amélioration"

Depuis le 6 mai dernier, le monde entier sans exception a donc les yeux rivés sur la chanteuse britannique. Et chacun.e y va de son commentaire, positif ou négatif. À l’heure où les millennials voient en cette transformation une volonté de se plier aux injonctions imposées par la société, beaucoup applaudissent "l’incroyable perte de poids de la chanteuse". D’articles de presse en prises de position corrosives sur les réseaux sociaux, le monde se divise. Au sujet de ce qui devrait pourtant rester personnel… Car, on peut légitimement se poser la question : comment aurait réagi la Toile si Adele avait pris, et non pas perdu, 45 kilos ? Plus criant encore : comment aurait-elle accueilli la nouvelle si la personne en question était un homme ? Certainement pas avec autant d’entrain ou d’animosité. Car, encore aujourd’hui, le monde a très facilement les yeux braqués sur le corps des femmes. Pour autant, la chanteuse fait ce qu’elle veut et comme le résument très bien nos confrères.soeurs du Vogue UK "Il n’y a absolument rien de mal à célébrer une perte de poids. Mais il convient de ne pas faire de cette transformation physique une amélioration (...)". "Et soyons clair.e.s : il n’y a aucune prise ou perte de poids qui puissent vous rendre moins aimé.e, moins respecté.e (...)", rappellent-ils.elles. "Peut-être que nous devrions plutôt arrêter de parler du poids d’Adèle- et du nôtre par la même occasion- et nous concentrer sur son prochain album". La messe est dite.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by The Telegraph (@telegraph) on

"Personnellement, je suis juste content qu’elle soit heureuse"

Si les nombreux articles qui se sont réjouis de la transformation de la chanteuse ont été parfois sévèrement commentés par les internautes ; d’autres acteurs ont pris la parole. Sur les réseaux sociaux, médias et activistes ont donné leur point de vue. Pour le corrosif Saint Hoax sur Instagram, la réaction à cette photo est disproportionnée. "Adele publie donc une photo sur Instagram et cela déclenche instantanément un débat mondial", a-t-il écrit en demandant à sa communauté si elle se situait plutôt du côté de ceux qui glorifie la perte de poids ou de ceux qui y voient de la grossophobie. Il ajoute en description de son mème : "Personnellement, je suis juste content qu’elle soit heureuse". Le britannique Telegraph a posté sur son Instagram une simple photo d’un mètre ruban soulignant que s’extasier sur la perte de poids de Adele était contre-productif à tous les combats sur le body positivism.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Saint Hoax (@sainthoax) on

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires