Voici la technique infaillible pour ne pas être assis à côté d'un bébé dans l'avion Voici la technique infaillible pour ne pas être assis à côté d'un bébé dans l'avion

News

Voici la technique infaillible pour ne pas être assis à côté d'un bébé dans l'avion

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Lundi 30 Septembre 2019

Les pleurs de bébé ne seront bientôt qu’un lointain souvenir, grâce à la compagnie aérienne Japan Airlines, qui vient de mettre en place un système permettant de détecter où sont assis les nourrissons dans l’avion.

Même si on sait que ce n’est pas vraiment de leur faute, se retrouver assis à côté d’un bébé qui pleure dans un avion est loin d’être une partie de plaisir, surtout lorsqu’il s’agit d’un vol long-courrier. Mais il semblerait qu’une compagnie aérienne ait trouvé une solution pour pallier à ce que certains considèrent comme un véritable cauchemar. Sur le site de Japan Airlines, les passagers peuvent désormais réserver leurs places tout en sachant où se situent les bébés de moins de 2 ans dans l’avion. Le tout grâce à une icône spécifique qui signale lorsqu’un siège est occupé par un parent et son bébé

“Les passagers voyageant avec des enfants âgés entre 8 jours et 2 ans qui sélectionnent leurs sièges sur le site de JAL auront une icône enfant affichée sur leurs sièges dans l’écran de sélection du siège. Ceci permet aux autres passagers de savoir qu’un enfant pourrait être assis là.” explique Japan Airlines sur son site. 

Attention toutefois à veiller à bien réserver vos billets directement sur le site de la compagnie si vous voulez être sûrs d'avoir accès à cette fonctionnalité.

La nouvelle a tout de suite enchanté de nombreux internautes sur Twitter qui ont applaudi cette initiative en réclamant que celle-ci soit appliquée à davantage de compagnies aériennes. Cependant l’idée n’a pas été accueillie par tout le monde de la même façon et certains parents ont tenu à appeler à davantage de tolérance en rappelant que nous avons tous été des bébés un jour. 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires