Violences policières : Omar Sy appelle à se réveiller dans une tribune poignante Violences policières : Omar Sy appelle à se réveiller dans une tribune poignante

News

Violences policières : Omar Sy appelle à se réveiller dans une tribune poignante par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Vendredi 5 Juin 2020

C’est dans une lettre ouverte publiée le jeudi 4 juin 2020 dans les colonnes de l’"Obs" qu’Omar Sy a choisi d’exprimer sa colère. L’acteur français y appelle au changement et demande "une police digne de démocratie".

Les images du meurtre de Georges Floyd, asphyxié par un policier le 25 mai dernier à Minneapolis (États-Unis) alors qu’il achetait un paquet de cigarettes, n’en finissent plus d’embraser le monde. Un crime qui, en France, fait écho à la mort Adama Traoré, décédé à la gendarmerie de Persan le 19 juillet 2016, et pour qui des dizaines de milliers de Français.es ont demandé justice le 2 juin dernier. 

"La mort d’Adama Traoré est aussi injuste et indigne que celle de George Floyd"

Engagé auprès de la famille Traoré depuis le début de son combat, Omar Sy appelle à lutter contre les discriminations raciales et les violences policières. "J’ai marché pour George Floyd aux États-Unis. Le nom de George Floyd en charriait bien d’autres en écho dans ma tête. Celui d’Adama Traoré, en France (…) Sa mort est aussi injuste et indigne que celle de George Floyd", s’indigne l’acteur dans une tribune publiée le 4 juin 2020 dans l’Obs. Un appel au changement ponctué de "réveillons-nous", comme pour enfin éveiller les consciences. "Comme Adama Traoré, comme Zyed et Bouna, morts à 17 et 15 ans à Clichy-sous-Bois en 2005, j’ai couru quand je croisais le chemin de la police. Je n’avais alors pas de micro ouvert pour dire combien cette peur est réelle. Celle de mourir entre les mains des forces de l’ordre. J’affirme aujourd’hui qu’elle existe depuis trop d’années, et cette peur se transmet de génération en génération", explique l'acteur. "Je n’ai qu’une seule question, et c’est la seule qui compte : ces hommes seraient-ils morts s’ils n’avaient croisé la route des forces de l’ordre ? (…) Regardons devant nous, ayons le courage de dénoncer les violences policières qui sont commises en France. Engageons-nous à y remédier. Ne soyons plus spectateurs d’un système violent (…)", conclut-il.

Omar Sy n’hésite d’ailleurs pas à nommer des victimes de violences policières en France et à rappeler que la liste est "tristement longue". "J’appelle au changement, à la remise en cause d’un système qui ne peut prétendre à la justice sans mettre fin à l’impunité organisée qui sévit depuis des décennies. Cet ordre établi n’est plus tenable", conclut le comédien qui a également mis en place une pétition, à signer sur le site de Change.org

Pour lire la pétition entièrement, rendez-vous sur le site de l’Obs

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires