News

Violences conjugales : un rapport dénonce le manque de moyens

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 23 Novembre 2018

Avant la manifestation contre les violences sexistes et sexuelles, un rapport alarme sur le manque de moyens alloués à la lutte contre les violences conjugales en France. Et ce, alors que chaque année, 123 femmes sont tuées par leur conjoint.

"Où est l’argent dans les violences faites aux femmes ?", la question est posée par le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes réuni dans un collectif comprenant le Conseil économique social et environnemental (CESE). Publié le 22 novembre 2018, le résultat de leur enquête est sans appel : les moyens financiers et législatifs actuellement en place sont largement insuffisants pour protéger les 225 000 femmes victimes de violences conjugales chaque année.
Selon ce rapport, 500 millions d’euros seraient nécessaires pour accompagner les femmes qui cherchent à s’extraire de situations de maltraitance, afin notamment de combler le manque d’hébergements qui leurs sont réservés. Aujourd’hui, la France ne consacre que 79 millions d’euros à la lutte contre les violences conjugales. Or, comme le rappelle l'étude, "le féminicide constitue la forme la plus extrême de violence contre les femmes."

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus