Désormais hors de danger, le koala miraculé se remet de cette expérience hors du commun dans un refuge pour animaux sauvages.

News

Vidéo : un koala sauvé par un bouche-à-bouche

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 22 Août 2014

Le koala, baptisé Sir Chompsalot par les membres de la protection de la faune sauvage, s'était fait renverser par une voiture jeudi 21 août en Australie. Le bouche-à-bouche administré par un soigneur lui a sauvé la vie.

Ce koala de Langwarrin, une banlieue de Melbourne en Australie, aurait bien pu y passer. C’était sans compter le bouche-à-bouche que lui a prodigué un membre de la protection de la faune sauvage.###twitter###Renversé par une voiture jeudi 21 août, l'animal a finalement été retrouvé réfugié dans un arbre, comme le rapporte la chaîne australienne ABC. "Nous pensions qu'il était mort dans l'arbre. Et puis il est tombé et nous l'avons récupéré dans un drap", a expliqué la radio Fairfax Sean Curtin, le capitaine des pompiers. Baptisé Sir Chompsalot, le koala se voit alors prodiguer un massage cardiaque salvateur par les membres de la protection sauvage. "L’un d’entre nous avait déjà prodigué le bouche-à-bouche afin de sauver la vie d’un chien", a par ailleurs précisé Sean Curtin. La scène, qui a été filmée par un amateur, fait désormais le tour de la Toile.

Désormais hors de danger, le koala miraculé se remet de cette expérience hors du commun dans un refuge pour animaux sauvages. D’après les soigneurs, "Sir Chompsalot va bien et il mange".

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

Anne-Yasmine Machet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus