Une invitation sous forme de boîte de médicaments pour le défilé new-yorkais de Betsey Johnson.

News

Une invitation sous forme de boîte de médicaments pour le défilé new-yorkais de Betsey Johnson

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

La créatrice américaine Betsey Johnson a provoqué la surprise cette semaine en envoyant l'invitation à son défilé lors de la Fashion Week de New York sous forme d'une boîte de pilules.

Reconnue dans le milieu de la mode pour ses créations féminines et fantasques, la créatrice Betsey Johnson a encore une fois fait preuve d'originalité en faisant parvenir les invitations à son défilé sous forme d'une boîte de pilules. L'Américaine a expliqué à la presse avoir ressenti le besoin de surprendre une semaine avant le début de la Fashion Week new-yorkaise, pour compenser un défilé et une collection printemps-été 2014 annoncés comme plus sérieux qu'à l'accoutumée.

Elle a donc eu l'idée originale d'imprimer l'invitation sur l'étiquette d'une boîte de pilules personnalisée au nom de chaque invité, à l'image des vrais exemplaires uniquement disponibles sur ordonnance aux Etats-Unis. Un concept tout à fait logique pour une invitation au défilé de sa prochaine collection que la créatrice loufoque définit d'ailleurs elle-même comme "une ordonnance pour dressing". Betsey Johnson a tout de même tenu a rassurer la presse en précisant que les boîtes ne contenaient en réalité que des pastilles à la menthe. 

--> Retrouvez plus de news Glamour !

Sophie Gallay

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.