Un parent sur sept regrette le prénom donné à son enfant Un parent sur sept regrette le prénom donné à son enfant

News

Un parent sur sept regrette le prénom donné à son enfant par Antoine Ferreira-Mendes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 4 Avril 2019

Banal, ringard ou totalement décalé, le choix du prénom de son enfant n'est pas toujours évident. Il peut déplaire à celui qui le porte, et, selon un sondage, même à ceux qui l’ont choisi. En Angleterre, un parent sur sept regrette le prénom donné à son enfant.

Selon un sondage réalisé auprès de 2000 parents anglais et publié sur le site ChannelMum.com, un parent sur sept regrette le prénom donné à son enfant. Et les raisons de cette terrible insatisfaction sont diverses. En tête de liste, le fait que le prénom soit devenu trop populaire (petite pensée aux Léa et Léo). S’ensuit un motif un peu plus perturbant, les prénoms choisis sous la pression de son/sa conjoint.e ou autre membre de la famille. On retrouve ensuite tout un tas de motifs constituant la contrariété chez les parents, comme le fait que le prénom choisi par les parents ne colle pas à la personnalité de l’enfant ou bien qu’un de leurs amis ou connaissances ait donné le même prénom à leur progéniture.

Et en sixième position, seulement, le choix d’un prénom excentrique, et juste après, d’un prénom difficile à épeler. En fin de liste, on retrouve en huitième position le fait qu’une personne avec le même nom soit devenue célèbre. Ça peut être flatteur, ou pas, selon l'activité de la personne en question. SJ Strum, experte en prénoms interrogée pour l’occasion, évoque aussi ces prénoms loufoques que des célébrités donnent à leurs enfants, et fait bien de préciser que si jamais vous vous sentez inspiré par les goûts farfelus de votre star préférée, "vous, et votre enfant, finirez par le détester". On imagine pourtant qu’Outre-Atlantique, naissent tous les jours des North, Saint ou Chicago...

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires