Un décès sur cinq dans le monde est lié à une mauvaise alimentation Un décès sur cinq dans le monde est lié à une mauvaise alimentation

News

Malbouffe : un décès sur cinq dans le monde est lié à une mauvaise alimentation

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Vendredi 5 Avril 2019

D'après les derniers chiffres dévoilés dans la revue médicale "The Lancet", un décès sur cinq dans le monde est lié à une mauvaise alimentation et fait de la malnutrition la première cause de mortalité...

Selon une étude britannique publiée jeudi 4 avril 2019 dans la revue médicale The Lancet, un décès sur cinq dans le monde était lié à une mauvaise alimentation en 2017. Cela représente 11 millions de décès. Ces nouveaux chiffres révèlent que ce fléau est devenu la première cause de mortalité dans le monde. Les raisons : les excès de sel, de sucre, ou de viande d’un côté et les carences en céréales complètes et en fruits de l’autre. Une malnutrition qui est à l’origine de maladies cardiovasculaires, de cancers et du diabète de type 2.

L’étude a été réalisée auprès de 195 pays et sans surprises, des disparités existent. Parmi ceux avec les plus importants taux de décès liés à une mauvaise alimentation, l’Ouzbékistan et l’Afghanistan. A l’inverse, c’est en Israël, en France, en Espagne et au Japon que la proportion de décès est la plus faible. Mais les chercheurs précisent tout de même que, contrairement au tabagisme, le lien entre l’alimentation et le décès ne peut être établi avec autant de certitude.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires