Uber veut lancer une nouvelle fonctionnalité pour permettre aux passagers d’enregistrer leur chauffeur en cas de danger Uber veut lancer une nouvelle fonctionnalité pour permettre aux passagers d’enregistrer leur chauffeur en cas de danger

News

Uber veut lancer une nouvelle fonctionnalité pour permettre aux passagers d’enregistrer leur chauffeur en cas de danger

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 2 Octobre 2019

Pour renforcer la sécurité de ses passagers, Uber est en train de tester une fonctionnalité qui leur permet d’enregistrer une note vocale s’ils se sentent menacés ou mal à l’aise avec leur chauffeur pendant une course. Si de prime abord la démarche peut sembler plutôt positive, on vous explique pourquoi ce n’est pas une si bonne idée que ça.

Afin que ses clients puissent se sentir davantage en sécurité à bord de leur véhicule, Uber a décidé de mettre au point une nouvelle fonctionnalité. Encore en phase de test, elle a été repérée par la blogueuse tech Jane Manchun Wong. Celle-ci devrait permettre aux passagers d’enregistrer un audio de ce qu’il se passe à l’intérieur de la voiture, dès lors qu’ils se sentent en danger ou mal à l’aise avec leur chauffeur. Une initiative qui fait suite à la recrudescence de plaintes adressées à l’entreprise de VTC concernant l’absence de sécurité au sein des véhicules. De nombreux cas d’agressions sexuelles ont par exemple été répertoriés. A Londres, en 2017, face à ce fléau, les autorités en charge des transports avaient même décidé de ne pas renouveler la licence d’Uber en raison du nombre trop important d’insécurités remontées par les usagers. Après une action en justice, la société américaine avait alors réussir à obtenir un sursis de plus d'un an pour continuer à opérer. 
 


Au premier abord, cette nouvelle option peut donc paraître plutôt intéressante voire même rassurante pour de nombreux passagers, mais elle pose toutefois de nombreuses interrogations. Pour l’instant, Uber ne précise pas véritablement à qui sont envoyés ces enregistrements. On suppose qu’une plateforme sera certainement mise en place pour recueillir les fichiers audios, mais comment seront-ils exploités ? Uber va-t-il collaborer avec la police ? Rien n’est précisé pour l’heure. On ne sait également pas si les chauffeurs seront prévenus lorsqu’un passager décidera de les enregistrer. Là encore on imagine que oui, autrement cela poserait des sérieux problèmes en termes d’éthique. Cette fonction d’enregistrement audio suppose-t-elle également que les chauffeurs seront placés sous surveillance ou sur écoute par Uber ? Dans quelle mesure ces enregistrements pourront être exploités contre les chauffeurs ? Les législations risquent aussi de venir compliquer cette histoire. Toutes ces questions auront peut-être bientôt des réponses étant donné que cette fonctionnalité n’est pour le moment qu’en train d’être testée. On ignore cependant si elle sera finalement déployée et rendue publique. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires