Twitter : elle demande une robe à Oprah Winfrey et la reçoit 1 semaine plus tard

News

Twitter : elle demande une robe à Oprah Winfrey et la reçoit 1 semaine plus tard

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Toujours aussi surprenante, Oprah Winfrey a offert la robe qu’elle portait en couverture du magazine "Essence" de mars 2014 à une fan qui lui avait demandé sur Twitter.

Ça ne coûte rien d’essayer : c’est surement ce que s’est dit l’Américaine Brandi Snobaby et elle a eu raison ! Fan de la robe à plumes que portait Oprah Winfrey en couverture du magazine Essence de mars 2014, elle a adressé un tweet à l’animatrice télé pour lui demander si elle pouvait lui offrir.

Oprah, vous êtes sublime sur la Une de "Essence". WOW. Est-ce que je peux avoir cette robe ? Parce que je sais que vous ne la porterez plus jamais lol, je vous aime.

Connue pour sa gentillesse et sa volonté de partager son immense fortune, Oprah Winfrey a répondu à la jeune femme en lui conseillant de contacter un membre de son équipe. "Tu as raison, je ne porterai plus jamais cette robe, contacte mon assistante et montre lui ce tweet", a répondu l’actrice du film Le majordome.


Moins de 10 jours après cet échange sur le réseau social, Brandi Snobaby recevait sa nouvelle robe, évidemment très heureuse du geste de l'animatrice qui ne finit pas de nous surprendre !

MERCI ! Je viens de recevoir la robe magnifique. Je la porterai à mon mariage quand je trouverai un mari mais je posterai bientôt une photo avec la robe.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

Sophie Bouchet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.