Tabac : il sera bientôt interdit de fumer dans les parcs publics de Strasbourg Tabac : il sera bientôt interdit de fumer dans les parcs publics de Strasbourg

News

Tabac : il sera bientôt interdit de fumer dans les parcs publics de Strasbourg par Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 26 Juin 2018

La mesure anti-tabagisme du moment nous vient de Strasbourg : dès le 1er juillet 2018, il sera interdit de fumer dans les parcs publics de la ville. Une première en France… et un exemple à suivre ?

Les pauses clopes tranquilles sur un banc, c’est terminé. En tout cas, à Strasbourg. Le lundi 25 juin 2018, le conseil municipal de la ville a voté pour l’interdiction de la cigarette dans les parcs publics, pour limiter la pollution du tabagisme. La mesure sera effective dès le 1er juillet prochain et jusqu’à janvier 2019, les fumeurs à la ramasse recevront un simple rappel, s’ils sont pris en flagrant délit. Passé ce délai, fumer sa clope en plein parc sera pénalisé d’une amende de 68 euros (soit l’équivalent de neuf paquets de Lucky Strike). Cette initiative est un pas en avant considérable dans la lutte contre le tabagisme, puisque Strasbourg est la première ville de France à bannir le tabac de ses parcs, après avoir dit stop à la clope dans les aires de jeux.

Mais ce n’est pas la première fois que l’Hexagone se mobilise pour lutter contre la pollution liée au tabagisme. En avril 2018, le gouvernement avait annoncé son intention d’obliger les fabricants de cigarettes à contribuer à la collecte des 30 milliards de mégots qui gangrènent les rues des villes, puisque personne ne comprend que les poubelles servent à recueillir nos déchets. Certains crieront à la fin de leur liberté mais perso, on est plutôt ravis par cette mesure anti-tabac. Et puisque l’union fait la force, et si Manu Emmanuel Macron en faisait une initiative nationale ?    

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus