Sur Instagram, des couples s’embrassent en soutien aux homosexuels de Tchétchénie

Ils s'embrassent sur...

#kiss4lgbtqrights : ils s'embrassent sur Instagram en soutien aux homosexuels de Tchétchénie

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Sur Instagram, les internautes du monde entier se mobilisent en soutien à la communauté homosexuelle tchétchène qui subit de terribles répressions. Le but ? Poster des photos où l’on s’embrasse pour créer le "plus grand baiser numérique du monde." Le concept a cartonné.

En avril dernier, le journal indépendant russe Novaya Gazeta dévoilait les atrocités dont sont victimes les homosexuels tchétchènes : meurtres, tortures, enlèvements. La gazette révélait même l’existence de "camps homosexuels". En signe de soutien, et pour rompre le silence de la population LGBTQIA en Russie, l’association [SSEX BOX] a décidé de créer le "plus grand baiser numérique du monde." Le but ? Poster sur les réseaux sociaux une photo où l'on s’embrasse, et l’accompagner du hashtag #kiss4lgbtqrights (s’embrasser pour les droits LGBTQ). L’association demande aussi aux participants de géo-localiser leur cliché au Kremlin de Moscow, lieu où les manifestants se font arrêter et jeter en prison. Lancée le 29 avril, l’opération a fait un carton, rassemblant plus de 5000 couples sur la plateforme Instagram.

Chechnya, know yo-self. Let the world love. ????????????? #kiss4lgbtqrights

Une publication partagée par Liam Lunniss (@itsll) le

Contre les exécution en Tchétchénie! "Exécutés juste parce qu'ils s'aiment!" #kiss4lgbtqrights #tchetchenie

Une publication partagée par Le.Gall.Erwan (@le.gall.erwan) le

Diversidade. #kiss4lgbtqrights #kissforlgbtqrights

Une publication partagée par Paloma Makly (@palohmakly) le


En France, depuis les révélations du journal russe, des rassemblements ont éclos à Paris, Lyon, Tours, Grenoble, Brest et Marseille. De son côté, le président tchétchène Ramzan Kadyrov dément les faits, selon lui "les homosexuels n’existent pas en Tchétchénie."

Maylis Casse

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.