Sommeil : les Français dorment en moyenne moins de 7 heures par nuit Sommeil : les Français dorment en moyenne moins de 7 heures par nuit

News

Sommeil : les Français dorment en moyenne moins de 7 heures par nuit

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 12 Mars 2019

Mardi 12 mars 2019, Santé Publique France publiait le baromètre de sommeil des Français. Il révèle que ces derniers dorment moins de sept heures par nuit. Un résultat inédit, qui est loin d’être une bonne nouvelle.

Les Français n’ont plus le temps de dormir. C’est le constat de l’étude réalisée par Santé Publique France parue dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire ce mardi 12 mars 2019. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié 12 637 personnes âgées de 18 à 75 ans. Pour la première fois depuis 15 ans, le temps de sommeil moyen des Français passe sous la barre des 7 heures par nuit, soit le minimum recommandé pour un sommeil de qualité et une bonne santé.

Le temps de sommeil n’atteint désormais que 6 heures et 42 minutes environ en semaine, siestes incluses. Un déclin qui s’explique par les habitudes quotidiennes des Français. Par exemple, l’augmentation du nombre de travailleurs de nuit qui est passé de 2,4 millions en 1991 à 3,5 millions en 2012 (selon le ministère de l'Emploi). Ces travailleurs dorment en moyenne une heure de moins que les travailleurs de jour : "C'est l’équivalent d’une nuit de moins par semaine et de 40 nuits de moins par an", est-il précisé dans le rapport de Santé Publique France. Autres explications, l’allongement du temps de trajet des actifs dans les grandes villes et la consommation de séries en rentrant du travail. L'utilsation des smartphones sur les réseaux sociaux et les services de messageries participent aussi au retard de l'endormissement. 

Les spécialistes rappellent les dangers du manque de sommeil : "On sait, par de très nombreuses études épidémiologiques, que dormir moins de 6 heures est associé à un risque plus élevé d'obésité, de diabète de type 2, d'hypertension, de pathologies cardiaques et d'accidents, souligne le professeur spécialiste du sommeil Damien Léger, dormir moins de 6 heures réduit aussi la vigilance pendant la journée".

Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires