News

Serena Williams : les réactions engagées des internautes sur sa tenue interdite à Roland-Garros par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 27 Août 2018

Jugée trop "osée" par les dirigeants du tennis français, Serena Williams ne pourra plus porter sa combinaison noire, inspirée du film "Black Panther", sur les courts de Roland-Garros en 2019. Une décision polémique qui a révolté les internautes, mais aussi l'équipementier de la tenniswoman, Nike.

Le verdict est tombé. Dans une interview accordée à "Tennis Magazine", citée dans l'édition du magazine "L'Equipe", ce samedi 25 août 2018, Bernard Giudicelli, président de la Fédération Française de Tennis, s'est attardé sur la combinaison-pantalon noire de la tenniswoman, Serena Williams, inspirée du film "Black Panther" : "Je crois qu’on est parfois allé trop loin. Cette tenue ne sera plus acceptée. Il faut respecter le jeu et l’endroit. Si je fais passer une émotion avec quelque chose qui est beau dans un endroit qui est beau, l’émotion est magnifiée". Suite à cette déclaration, l'Américaine a souhaité calmer le jeu : "Je suis sûre qu'on va parvenir à trouver un accord et que tout sera ok, ce n'est pas quelque chose de grave, tout va bien", déclare-t-elle. 


Une réaction qui n'a pas été partagée par son équipementier, Nike, ni par les internautes. En effet, la tenue portée par Serena Williams avait un intérêt médical. La joueuse avait connu des problèmes de santé après avoir donné naissance à sa fille, Olympia, en septembre dernier, et plus particulièrement des problèmes de caillots de sang. C'est ce qu'elle a rappelé en conférence de presse, ce samedi 25 août 2018, assurant que la tenue "Black Panther" favorisait une meilleure circulation sanguine. Le même jour, la marque au Swoosh s'est empressée de tweeter : "Vous pouvez retirer le costume du superhéros mais vous ne pourrez jamais lui enlever ses super-pouvoirs #justdoit". Un message qui s'adresse bien évidemment aux dirigeants français de la fédération de tennis, sans les nommer. 


Les internautes sont également montés au créneau contre le milieu du tennis, poingtant du doigt un univers "mysogine" et "machiste", certains incitant même au boycott du prochain tournoi de Roland-Garros. 


Dans cette même interview, Bernard Giudicelli a ajouté que de nouvelles règles concernant la tenue des participants allaient être instaurées. Pas aussi strictes que celles du tournoi de Wimbledon, qui exigent que tous les joueurs portent du blanc, mais "imposeront certaines limites". Alors, jupes courtes pour toutes les filles ? Réponse sur le court de tennis. 

 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus