Serena Williams : de sportive engagée à designer de vêtements Serena Williams : de sportive engagée à designer de vêtements

News

Serena Williams : de sportive engagée à créatrice de mode par Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 31 Mai 2018

Serena Williams, c’est trente-neuf titres du Grand Chelem, dont un en étant enceinte, deux clips pour Beyoncé et Rihanna, et maintenant, une ligne de vêtements sportswear, la sienne. Mais où s'arrêtera cette sportive engagée ?

Y a-t-il une chose que Serena Williams ne sait pas faire ? C’est ce qu’on se demande ce mercredi 30 mai 2018, alors que la sportive vient d'annoncer sur Twitter le lancement de sa ligne de vêtements, sobrement baptisée Serena. La première collection comprend un ensemble de sous-vêtements, trois robes et des vêtements sportswear, uniquement disponibles en ligne pour le moment. Le logo ? Un "S", qui en plus d’être l’initiale de son prénom, est aussi celui d'une série de mots qui inspirent Serena Williams : "Strong, SexySophisticated, Smart, Stylish," (en VO : forte, sexy, sophistiquée, intelligente, stylée). Des qualités dont la tenniswoman a dû faire preuve pour pouvoir créer la ligne de vêtements dont elle rêve depuis ses 18 ans...


Dans un thread Twitter publié le 30 mai, elle revient sur son combat dans le milieu de la mode, qui ne croyait pas en son projet : "À chaque fois que j’allais dans une grande chaîne de magasin pour présenter ma collection, les entretiens se terminaient toujours par ‘On aime, mais on va passer notre tour’", écrit-elle. Malgré son tempérament de batante, ces refus ont fini par atteindre la volonté de Serena"J’étais là, à jouer la porte-parole pour la cause des femmes, à leur dire de ne jamais baisser les bras et croire en elles quand personne d’autre ne le faisait... J’avais besoin de prendre un moment pour me regarder dans le miroir, afin de m’encourager et de miser sur moi pour une fois".


Serena Wiliams conclut son thread en conseillant de "ne jamais arrêter de croire en soi-même", et utilise le hashtag #BeSeenBeHeard ("Soyez remarquée et entendue"). Un propos dans le droit fil des engagements de la championne, qui a toujours tenu un discours féministe. En mars 2015, déjà, elle délivrait un discours d’empowerment suite à la remise du prix de la personnalité sportive de l'année, par Sports Illustrated (le premier d'une femme depuis 32 ans). À cette occasion, elle était revenue sur les difficultés rencontrées au cours de sa carrière sportive, notamment à cause de son genre, avant d’encourager les femmes à battre des records. Un discours qu'elle s'applique à elle-même, comme elle l'a prouvé avec son retour gagnant à Roland Garos le 30 mai, neuf mois après son accouchement difficile (mauvaise cicatrisation d’une césarienne en urgence et caillots dans les poumons). Victorieuse contre Kristyna Pliskova en deux sets, elle a retenu l’attention avec sa tenue de super-héroïne façon Catwoman. Un hommage à "toutes les mères qui ont eu du mal à se remettre d’une grossesse". Et un message adressé à tous les body shamer qu'elle affronte depuis des années et à ceux qui ne croyaient pas à son retourYou Go Guuurl !

via GIPHY

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus