Selon une étude la génération Z serait la plus stressée concernant la politique Selon une étude la génération Z serait la plus stressée concernant la politique

News

Selon une étude la génération Z serait la plus stressée par la politique

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 25 Novembre 2019

Une récente étude publiée par la revue PLOS ONE indique que les jeunes nés à partir de l’an 2000 seraient les plus inquiets vis-à-vis des politiques actuelles et de leurs perspectives futures. Cela nuirait particulièrement à leur bien-être mental.

Dans le contexte social et politique actuel, il n’est pas forcément évident pour des jeunes d’envisager le futur positivement. Tous les domaines sont en alerte, le système est comme asphyxié par l’urgence climatique, économique et sociale. Les gouvernements sont fragilisés, alors que certains chefs d’état se complaisent dans l’inaction. De quoi engendrer beaucoup de négativité et de tensions au sein de la société. Si cela nous inquiète tous, il semblerait qu’une génération en souffre plus que les autres.
Une étude publiée par la revue scientifique PLOS ONE, nous apprend en effet que 40% des personnes interrogées appartenant à la génération Z se sentent particulièrement stressées par la politique et 20% rapportent que cela porterait préjudice à leur santé physique mais aussi mentale. Trop angoissés, trop préoccupés, trop paranoïaques vis-à-vis de tous ces événements dont ils sont autant témoins qu’acteurs, les jeunes de la gen Z développeraient en conséquence de cela dépression, fatigue et manque de sommeil.

Cette étude menée aux Etats-Unis a soumis 800 personnes à un sondage en ligne intitulé "les coûts de la politique". Les sondés ont donc notamment pointé du doigt le gouvernement de Trump qui aurait grandement contribué à perturber leurs vies. 
Une personne sur 5 a déclaré que des divergences d’opinions politiques avait nuit à leurs amitiés quand 16% rapportent un impact négatif sur leur vie familiale. 

Kevin Smith l’un des auteurs de ce rapport a expliqué à Teen Vogue, que ces résultats devraient surtout alarmer car ils font état d’un véritable mal de la société et de la réalité des difficultés quotidiennes de la jeunesse : "au-delà des chiffres de ce sondage, des dizaines et des dizaines de millions d'Américains estiment également que la politique pèse lourdement sur leur santé sociale, émotionnelle, psychologique et même physique"

Soumis à l’héritage mais également aux remarques et aux critiques des générations précédentes, la gen Z se sent presque aujourd’hui dans l’obligation d’agir afin d’essayer de réparer les choses et de s’assurer un avenir plus clément, au risque de s’infliger une pression parfois trop lourde à supporter.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires