séisme népal homme survivant decombres

News

Séisme au Népal : un homme de 101 ans retrouvé dans les décombres

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Ce week-end, la police a annoncé qu’un homme de 101 ans a été retrouvé dans les décombres de sa maison au Népal. Le vieil homme a été hospitalisé et ne serait que légèrement blessé.

Les fouilles se poursuivent au Népal. Une semaine après le séisme qui a frappé le pays, un homme âgé de 101 ans a été retrouvé sous les décombres de sa maison à Nuwakot, situé à environ 80 kilomètres au nord-ouest de Katmandou. ###Twitter### L’homme, prénommé Funchu Tamang, a été localisé ce samedi 2 mai et a été immédiatement hospitalisé, d'après les informations de la police népalaise. Toujours selon les sources, Funchu Tamang serait blessé à la cheville gauche et à la main, d’infimes blessures qui ne metteraient pas sa vie en danger. En revanche, aucune information n'a été révélée concernant sa survie et on ignore encore comment l'homme a pu tenir sans manger ni boire pendant toute une semaine.
Une découverte surprenante donc, puisque les autorités affirmaient qu’il n’y avait plus aucune chance de retrouver des survivants, plus d'une semaine après la catastrophe. Si les opérations de sauvetage se poursuivent un peu partout dans le pays, plusieurs centaines de personnes sont toujours portées disparues. Rappelons que le séisme a déjà fait plus de 7250 morts, mais pour le gouvernement, "le bilan définitif serait beaucoup plus élevé".

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

Léa Cardinal

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.