Santé : quatre cancers sur dix pourraient être évités Santé : quatre cancers sur dix pourraient être évités

News

Santé : quatre cancers sur dix pourraient être évités par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 29 Juin 2018

Selon une étude parue ce lundi 25 juin 2018, 41% des cancers pourraient être évités si l’on changeait nos habitudes face à notre alimentation, à l’alcool mais aussi à la cigarette.

Sur 346 000 nouveaux cancers détectés en 2015, 142 000 auraient pu être évités. Soit 41% d’entre eux. C’est ce que révèlent Santé publique France et le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) ce lundi 25 juin 2018. Pourquoi "évitables" ? Car quatre cancers sur dix sont causés par la consommation de tabac, d’alcool, une mauvaise alimentation ou l'obésité. En mars dernier, la Ministre de la santé Agnès Buzyn déplorait que "trop peu de Français étaient conscients des risques qu’ils prenaient".  Et c’est bien ce à quoi veut remédier les deux instituts à l’origine de cette dernière étude. "Pour agir efficacement, il faut mettre l’accent sur la prévention, a expliqué Isabelle Soerjomataram, coauteure de l’étude à 20 Minutes. C’est à cela que les résultats doivent servir, pour élaborer des campagnes ciblées de prévention et de sensibilisation du grand public".

Les cancers sont la première cause de mortalité en France. En 2015, c’étaient plus de 68 000 cas de nouveaux cancer détectés chez les hommes et les femmes que l’on pouvait attribuer au tabagisme (poumon, bouche, larynx, œsophage…). Le Circ déclare d’ailleurs que ces maladies touchent davantage les plus défavorisés, avec un risque de 1,5 à 2 fois plus élevé. La même année, l’alcool était à l’origine quant à lui, de 8% des nouveaux cas de cancers, notamment de différents organes de l’appareil digestif mais également du sein. Santé publique France estime que "les actions de prévention contre l’alcoolisme ne sont à ce jour pas aussi développées que celles qui visent la réduction du tabagisme". Au Circ de préconiser alors une augmentation des prix de l’alcool et des niveaux de taxation pour aider à endiguer le problème.

Et la nourriture ? Une alimentation déséquilibrée et le surpoids sont chacun responsables de près de 19 000 nouveaux cas de cancers en 2015. D’après l’étude, une mauvaise alimentation est plus courante chez les hommes, tandis que les femmes sont davantage concernées par le surpoids et l’obésité. Tous deux représentent des facteurs de risque notable dans les cancers du sein ou de l’endomètre. Pour limiter les risques, le Circ encourage une consommation régulière et suffisante de fruits, de légumes, de fibres alimentaires et de produits laitiers. Il met au contraire en garde contre une consommation trop élevée de viandes rouges et de viandes transformées et appelle à pratiquer une activité physique au moins trente minutes par jour.

Si ces cancers sont dits "évitables", c’est parce qu’il suffirait juste de modifier nos comportements pour limiter les risques de développer un cancer. "90% des cancers du poumon existent car les gens fument" a rappelé Claire Marrant, membre du Circ. Alors pour rester en bonne santé, il est utile de le rappeler : mangez correctement, bougez bien et arrêtez de fumer.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus