RUGIR RUGIR

News

"Rugir !" : on a écouté le premier et nécessaire podcast des Lionnes par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Mercredi 20 Mai 2020

Avec un premier épisode baptisé "La Peur", le club Les Lionnes dénoncent les violences sexistes et sexuelles du milieu de la publicité via un podcast. La vérité y est racontée sans ambages, ce qui rend l'écoute éprouvante mais tellement nécessaire pour les victimes.

Ils voudraient qu'elles rougissent, elles ont décidé de rugir.  Au mois de février 2020, 17 témoignages d’agressions sexistes et sexuelles sur des femmes victimes par des dirigeants masculins d’une agence de publicité parisienne ont été rapportés au club Les Lionnes. Pour cette association de lutte contre le sexisme dans la publicité et la communication, pas question que le confinement annoncé peu de temps après envoie ces appel à l’aide aux oubliettes. Les victimes ont été soutenues par le centre Women Safe, un partenaire exclusif des Lionnes. Et de leur côté, elles ont lancé la production d’un podcast, "Rugir !", dont le premier épisode est en ligne aujourd’hui. Une manière d’occuper l’espace et de ne surtout laisser tomber personne pendant cette période de grand isolement, durant laquelle une augmentation de 50% des violences sexistes et sexuelles a été enregistrée. Les victimes, se retrouvant seules et isolées, se sont adressées aux Lionnes pour faire changer durablement la situation avant la reprise potentielle.



28 affaires

Baptisé "La Peur", le premier épisode plonge dans l’univers d’une agence de publicité fait de "brief", de "charrette", de "rendez-vous client", un jargon que l’on a tous plus ou moins entendu soit en vrai, soit via des amis. Mais là, la narration raconte aussi l’inénarrable. L’alcool, la drogue, les injures, les menaces.

Icône de Quote Icône utilisée pour indiquer que ce texte est un rendez-vous

Il est temps que les choses changent

Icône de Quote Icône utilisée pour indiquer que ce texte est un rendez-vous
 La voix raconte son entrée dans "l’agence cool par excellence" où "parfois ça hurle" mais c’est "comme ça les agences". Criantes d’authenticité, les 14 minutes du podcast remuent mais sont nécessaires. "Depuis le début de la crise du Covid-19, on nous assène chaque jour d’articles, de tribunes pour nous expliquer que les agences de publicité doivent revoir leur façon de fonctionner, de créer, de se renouveler. On proclame partout qu’il faut remettre du sens dans nos métiers", rapporte Emilie Cabanié, qui a travaillé sur le podcast, avant d'ajouter : "Mais qu’en est-il de la condition des femmes dans ces mêmes agences ? Quand notre notre milieu va t-il réellement évoluer ? Devenir une Lionne et participer à la création de ce podcast, c’était une façon pour moi de dire ‘Il est temps que les choses changent’". 
A partir de ce 20 mai, un épisode de la série “Rugir !” sera à écouter sur les plateformes Apple/Itunes et SoundCloud. A la fin de la première partie de la série, l’agence dont le nom était jusqu’alors tue, sera révéré. Depuis la création de l’association, ce sont 28 affaires qui sont gérées par le comité Victimes des 360 Lionnes en seulement 14 mois d’existence.

Lien vers le podcast "Rugir !", ici

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires