Racisme chez Starbucks : l’enseigne tente de se racheter de manière très maladroite Racisme chez Starbucks : l’enseigne tente de se racheter de manière très maladroite

News

Racisme chez Starbucks : l’enseigne tente (maladroitement) de se racheter par Géraldine Verheyen

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 18 Avril 2018

Suite aux scandales racistes qui ont frappé deux établissements Starbucks aux US, l’enseigne a décidé d'y fermer ses 8 000 coffee shops le 29 mai prochain, afin de consacrer l'après-midi à une "formation contre les préjugés racistes". Fausse bonne idée ?

Scandale au rayon chaï latte ! Le 12 avril dernier, deux hommes noirs étaient arrêtés par la police dans un Starbucks de Philadelphie, sans raison. Sur Twitter, une témoin de la scène a partagé la vidéo de l’arrestation, où on voit les deux hommes, calmes, se faire menotter avant d’être embarqués. "La police a été appelée parce que ces hommes n'avaient rien commandé. Ils attendaient un ami, qui est arrivé au moment où ils se faisaient embarquer alors qu'ils n'avaient rien fait. Tous les autres clients blancs se demandent pourquoi ça ne leur arrive jamais quand ils font la même chose", peut-on lire dans le commentaire de Melissa DePino, auteure de la vidéo.

Quelques jours plus tard, une autre vidéo, dans laquelle un Afro-Américain assure qu'on lui a refusé l'accès aux toilettes avant de faire un achat, a également été massivement relayée sur le réseau social. On y voit le jeune homme s'indigner, alors qu'un homme blanc sort des toilettes au même moment, puis explique n'avoir rien eu à acheter pour obtenir le code permettant d'accéder aux W.C..

De quoi susciter une vague d’indignation à travers tout le pays. Puis une réaction curieuse du géant du café : le mardi 17 avril 2018, Starbucks a annoncé la fermeture de ses 8 000 points de vente aux Etats-Unis l’après-midi du 29 mai prochain. Le but ? Consacrer cette plage horaire à une formation contre les préjugés racistes. Dans un communiqué de presse, l'enseigne a précisé qu'il s'agirait d'"un programme destiné à corriger les préjugés racistes, promouvoir l'intégration, prévenir les discriminations et s'assurer que n'importe qui à l'intérieur d'un Starbucks se sente en sécurité et le bienvenu". Si l’intention pourrait paraître bonne au premier abord, on se demande tout de même si l'entreprise entend endiguer les problèmes de l'accueil raciste dans certaines de ses boutiques en une demi-journée. Ou s'il s'agit d'un coup de com' qui ne coûte pas cher...

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus