Quels examens médicaux devez-vous passer à 20, 30, 40 et 50 ans ? Quels examens médicaux devez-vous passer à 20, 30, 40 et 50 ans ?

News

Quels examens médicaux devez-vous passer à 20, 30, 40 et 50 ans ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

6 minutes

Publié le Mardi 9 Octobre 2018

Quand surveiller ma thyroïde ? Dois-je faire un rappel de mes vaccins ? À partir de 20 ans, surveiller votre santé vous permettra d’éviter nombre de désagréments. Oui, mais quel examen et à quel âge ? Réponses.

À 20 ans.
Les dents. 
Que vous ayez porté un appareil dentaire ou non, un tour chez le dentiste vous évitera bien des dépenses à l’avenir. N’hésitez pas à faire un détartrage tous les 6 mois. Tartre, carries, cela permettra aussi de prévenir ou d’effacer les taches brunes ou jaunâtres des dents chez les fumeurs ou les consommateurs de café, thé ou tabac.

Les yeux. Vos yeux sont maintenant matures et votre vision stabilisée. Néanmoins, ne négligez pas un test oculaire au moins tous les deux ans. Plus fréquemment évidemment si vous remarquez un changement de votre vue.

Le cholestérol. À partir de 20 ans, puis à répéter tous les 4 à 6 ans, un dosage de votre cholestérolémie est recommandé. Si vous prenez une pilule contraceptive, cet examen vous sera prescrit par votre gynécologue.

Le dépistage des M.S.T. Si vous avez des relations sexuelles, il est essentiel de procéder à des tests de dépistage des maladies sexuellement transmissibles telles que les chlamydias, la syphilis, le VIH, le HPV...

Les vaccins. Oui, 20 ans est aussi le temps des rappels de vaccins. Diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche se feront vers 25 ans. Méningites et septicémies à méningocoque C : pour les adultes non vaccinés dans l’enfance ou l’adolescence, la vaccination est recommandée jusqu’à 24 ans inclus.

Cette période marque aussi le bon moment pour trouver le médecin traitant en qui vous aurez confiance. Profitez-en également pour vous renseigner sur les antécédents médicaux familiaux.

À 30 ans.
Les dépistages. 
La trentaine est l’occasion de dépister les hépatites B, C et le VIH à raison d’une fois par an si vous avez une pratique à risque.

La peau. Vous pouvez déjà pratiquer un auto-examen de la peau. À savoir 2 à 3 fois par an afin d’identifier des modifications sur les grains de beauté. Il s’agit là de prévenir du cancer de la peau. Ne pas hésiter à consulter un dermatologue une fois par an.

Gynécologie. Si des cas de cancer du sein ont été remarqués dans la famille, vous pouvez demander une mammographie une fois par an. Sinon, un frottis tous les deux ans est recommandé afin de vérifier et de dépister le cancer du col de l’utérus (Pap test). L’examen gynécologique permettra aussi de surveiller votre fertilité.

Thyroïde. Penser à demander à votre médecin un examen de votre thyroïde, surtout si vous constatez des variations importantes de votre sommeil, poids ou humeur. Le dérèglement de celle-ci touche aujourd’hui en France pas moins de 6 millions de personne.

Les vaccins. Pour les femmes de 33 à 45 ans non vaccinées, effectuer ceux de la rougeole, des oreillons, de la rubéole.

À 40 ans.
Mammographie. 
Cet examen aux rayons X permet de déceler d’éventuelles microcalcifications, ces petits dépôts de calcium dans le sein qui peuvent révéler un début de cancer. Cette radio est nécessaire car ces lésions de son pas identifiables lors d’une palpation.

Les vaccins. Oui, à 45 ans des rappels sont encore très utiles. Il s’agit de ceux de la diphtérie, du tétanos, de la poliomyélite.

Cholestérol. Son taux doit être surveillé tous les 2 ou 3 ans par prise de sang.

Glycémie. Tout comme le cholestérol, la glycémie se mesure par prise de sang tous les 2 à 3 ans et cet examen permet quant à lui de prévenir du diabète de type 2.

À partir de 50 ans.
Le dépistage du cancer colorectal. 
Près de 95 % des cancers colorectaux sont diagnostiqués après 50 ans, chez les hommes comme chez les femmes. Cela consiste en une analyse des selles ou une coloscopie à la demande du médecin.

Le dépistage d’une DMLA. Il s’agit d’une dégénérescence maculaire - maladie de la rétine - liée à l’âge ainsi que des troubles visuels. Cet examen ophtalmologique sera à répéter tous les 2 ans.

Les vaccins. À partir de 65 ans, une injection de vaccin grippal par an est recommandée. Diphtérie, tétanos, poliomyélite, seront toujours à rappeler tous les 10 ans.

Pour les hommes. Il faudra procéder à un dépistage du cancer de la prostate tous les ans à l’aide d’une prise de sang, pour calculer la concentration de l’antigène prostatique spécifique, ainsi qu’un toucher rectal.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus