Pourquoi le "blackface" doit disparaître de la surface de la Terre ?

News

Pourquoi le "blackface" doit disparaître de la surface de la Terre ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Dimanche 17 décembre, Antoine Griezmann a jugé bon de se "déguiser" en basketteur noir et de poster la photo sur le Web. Rappel de pourquoi le "blackface" est IN-TER-DIT.

#1 A cause de ses origines

Populaire au XIXème siècle aux Etats-Unis, le plus célèbre blackface est sans doute celui de Thomas Rice. En 1828, ce chanteur blanc peint son visage pour jouer un esclave handicapé nommé Jim Crow. Le succès est tel que Rice devient la star des "minstrel shows" – des spectacles où des Blancs grimés incarnent des Noirs feignants, idiots et voleurs. En 1876, Jim Crow donnera même son nom aux lois de ségrégation raciale, en vigueur dans les Etats du Sud jusqu’en 1964. Une histoire américaine, mais pas que.

#2 Parce que le blackface est aussi français          
Un des arguments des défenseurs de Grizou : il est Français et son pays n'a pas le même passif que les US. Sauf que Louis-Georges Tin, auteur et Président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), rappelle que "nous avons une histoire similaire à celle des Etats-Unis en matière de crimes racistes. La différence, c'est qu’ils y étaient commis au vu et au su de tous, quand chez nous, ils avaient lieu à distance (en Guyane, à Madagascar, en Indochine…), sous forme de travail forcé (de l’esclavage déguisé)". Le blackface est donc plus connu aux US, mais n'est en aucun cas une importation. Au XVIIIème, on le trouvait dans des pièces de théâtre très populaires, comme Malikoko, roi nègre d’André Mouëzy-Eon, jouée jusque dans les années 1930 au théâtre du Châtelet. Aujourd’hui encore, on peut en voir au carnaval de Dunkerque, Lille ou Nice, où on se déguise traditionnellement en esclaves noirs.


Crédit : michel-leeb.com

#3 Parce qu’il repose sur un stéréotype

Comme le rappelle Louis-Georges Tin, un milliard de personnes noires vivent à travers le monde, toutes différentes les unes des autres. Mais quand un individu se "déguise en Noir", il se fonde sur un stéréotype… soit la base même du racisme. "On retrouve les grosses lèvres, la peau très sombre et les cheveux frisés, analyse le président du CRAN, une 'panoplie' parfois complétée par un os dans le nez ou un accent à la Michel Leeb, qui fait du blackface auditif". Dans la même veine, on se souvient de Kev Adams et Gad Elmaleh habillés en kimonos et grimaçants pour incarner deux Chinois, dans un sketch de 2016. "Vous voulez vous déguiser en Juif ? Vous mettrez un faux nez, des doigts crochus, un chapeau de magnat de la finance, ajoute le président du CRAN. Et vous incarnerez une personne qui n’existe que dans l’imaginaire antisémite. Bref : tout le monde peut comprendre pourquoi un costume reposant sur des stéréotypes est offensant".



#4 Parce qu’on ne peut pas dire "je ne savais pas"


Difficile d’accuser Griezmann d’être un gros raciste : attaquant d’une équipe de France métissée, amateur de musique africaine selon Paul Pogba, gentil garçon apprécié des médias… Certains ont même expliqué qu’il voulait "rendre hommage" aux Harlem Globetrotters, équipe de basket dont il est fan. Mais pour Louis-Georges Tin, "on ne peut parler d’hommage car on le voit bien sur sa photo : l’effet du blackface est ridicule. De fait, on rit du Noir". Et peu importe les intentions de Griezmann : "Nous ne sommes pas là pour sonder les cœurs, développe le militant. Il y a des actes et des paroles racistes, qui sont condamnés par la loi. Peut-on dire que Dieudonné n’est pas antisémite, mais a simplement tenu des propos qui le sont ? Que les harceleurs sexuels ne sont pas sexistes ? En droit français, on parle d’homicide involontaire mais ça n’empêche pas que la victime soit morte... Nos actes, quelle qu’en soit la motivation, ont des conséquences".



Coline Clavaud-Mégevand

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.