PMA pour toutes : encore un report probable à l’horizon 2020 PMA pour toutes : encore un report probable à l’horizon 2020

News

PMA pour toutes : encore un report probable à l’horizon 2020 par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Lundi 4 Mars 2019

La révision de la loi bioéthique, qui intègre l’extension de la PMA à toutes les femmes, a déjà été repoussée une première fois en raison d’un calendrier encombré. Problème : il semblerait que l’épisode se répète cette année. En cause : un nouvel embouteillage parlementaire qui agace déjà beaucoup les associations féministes. Et il y a de quoi.

Le projet de loi bioéthique, et surtout le volet sur l’extension de la procréation médicalement assistée aux femmes seules et aux couples de femmes, aurait initialement dû passer devant le Parlement fin 2018. Mais il a été repoussé une première fois en raison d’un encombrement du calendrier parlementaire. Et l'histoire se répète. Selon une source parlementaire, la loi sera à nouveau "probablement reportée".

Lundi 4 mars 2019, Marc Fresneau, le ministre en charge des Relations avec le Parlement, a fixé un "horizon de douze mois" pour une adoption définitive de la loi sur la PMA. Et si le calendrier est pour le moment maintenu, il devrait à nouveau être bouleversé par le grand débat national, qui prendra fin le 15 mars prochain, et par l’arrivée des élections européennes qui elles, débuteront le 26 mai 2019. Un embouteillage parlementaire est donc une nouvelle fois à prévoir. "On verra en termes de calendrier, mais ce sera fin d'année 2019, deuxième semestre 2019, et si ça déborde, ça déborde", a même annoncé Marc Fresneau. Des déclarations qui ne passent pas auprès des associations féministes et LGBTQI+ qui sont d’ores et déjà sur le pied de guerre et dénoncent une très mauvaise gestion du gouvernement.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires