Pédophilie dans l’Église : une pétition demande une enquête parlementaire Pédophilie dans l’Église : une pétition demande une enquête parlementaire

News

Pédophilie dans l’Église : une pétition demande une enquête parlementaire par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 2 Octobre 2018

Sous l’impulsion de l’hebdomadaire "Témoignage chrétien", plusieurs personnalités ont signé la pétition demandant l’ouverture d’une enquête parlementaire sur la pédophilie au sein de l’Église en France.

"Nous demandons la création d’une commission d’enquête parlementaire afin de faire toute la transparence sur les crimes de pédophilie et leur dissimulation dans l’Église catholique." Tels sont les mots d’ouverture de la pétition lancée par l’hebdomadaire Témoignages chrétiens ce week-end. Si 4 382 signatures – sur les 10 000 espérées - ont été obtenues, elles comptent déjà des personnalités : les avocats Jean-Pierre Mignard et William Bourdon, l’ex-ministre de la santé Roselyne Bachelot et l’ex-ministre de la Famille aujourd’hui sénatrice Laurence Rossignol, le député LREM Jacques Maire. À ces personnalités s’ajoutent des victimes via les fondateurs de l’association La parole libérée, François Devaux et Alexandre Dussot-Hezez.

Un climat tendu
"On peut s’étonner à quel point la France est en retard par rapport à ce qui a été fait dans d’autres pays" comme l’Australie ou les États-Unis, déclarait Laurence Rossignol à l’AFP. En effet, mi-août en Pennsylvanie la justice américaine mettait en cause 300 prêtres. Il en va de même pour l’Irlande - les rapports Ryan et Murphy (consacré au seul diocèse de Dublin) ont provoqué un séisme en 2009. 
Cette pétition voit le jour dans un climat tendu ici en France. En effet, le procès canonique* du père Preynat pour agressions sexuelles sur des scouts dans les années 1980-1990 a repris. Dans le même temps, le cardinal Barbarin comparaîtra en janvier pour non-dénonciation de ces crimes. L’ancien d’évêque d’Orléans André Fort se présentera au tribunal correctionnel le 30 octobre 2018 pour ne pas avoir dénoncé les agissements d’un prêtre de son diocèse, sous son autorité. Rappelons qu’au début des années 2000, la hiérarchie catholique en France avait mis en place une obligation de signaler aux autorités judiciaires tous cas de pédophilie. 
Début novembre, à Lourdes, les évêques catholiques ont pour la première fois invité des victimes à s’exprimer au cours d’une assemblée plénière où sera évoqué le sujet de la pédophilie au sein de l’Église catholique. 
Les signataires de la pétitions arguent quant à elle que "seule une commission parlementaire a le pouvoir de faire la lumière sur le passé pour éviter qu’il ne se reproduise", et demande la communication des archives diocésaines.

*Le droit canonique ou droit canon est l'ensemble des lois et des règlements adoptés ou acceptés par les autorités catholiques pour le gouvernement de l'Église et de ses fidèles.
La pétition est consultable en ligne sur : 
http://pedophilieeglise.wesign.it/fr

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus