Tout comme sa mère 14 ans auparavant, Peaches Geldof serait décédée des suites d'une overdose d'héroïne. Crédit : Instagram

News

Peaches Geldof serait morte des suites d'une overdose d'héroïne

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 2 Mai 2014

Selon le magazine "Times", le mannequin anglais Peaches Geldof serait décédé des suites d'une overdose d'héroïne. Aucun ustensile nécessaire à l'usage de la drogue n'avait pourtant été découvert à son domicile.

On saurait désormais ce qui a tué Peaches Geldof le 7 avril dernier, à son domicile dans le Kent. Selon le magazine Times, les analyses toxicologiques révéleraient que le mannequin âgé de 25 ans serait décédé des suites d’une overdose d’héroïne, tandis qu’elle s’occupait de son fils de 11 mois.###twitter### Une histoire tragique qui fait cruellement écho à celle de sa mère : Paula Yates, morte 14 ans auparavant également d’une overdose alors qu’elle surveillait l’une de ses filles. Quelques heures avant sa mort, Peaches Geldof avait publié sur son compte Instagram une photo d’elle, enfant, aux côtés de sa mère.

Pourtant, la piste de l'overdose n'avait pas été privilégiée lors de la découverte du corps. En effet, aucune trace d’ustensile nécessaire à l’usage de la drogue n’avait été trouvée par la police au domicile de la jeune femme, passé au peigne fin. Les enquêteurs se demandent désormais si ses proches ne les ont pas fait disparaître avant leur arrivée.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

Anne-Yasmine Machet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus