peaches geldof

Peaches Geldof retrouvée morte à son domicile

Peaches Geldof retrouvée morte à son domicile

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 7 Avril 2014

Journaliste, socialite anglaise et maman de deux enfants, Peaches Geldof, 25 ans, a été retrouvée morte ce lundi à son domicile dans le Kent en Angleterre.

Mise à jour du 08/04/2014 : L’enquête sur la mort de Peaches se poursuit mais on ne connait toujours pas la cause du décès car la police a révélé qu’il n’y avait "pas de drogue, pas de note de suicide, et aucun signe de traumatismes" chez elle.

C’est une nouvelle particulièrement soudaine. Peaches Geldof, présentatrice télé et mannequin, a été retrouvée morte ce lundi à l’âge de 25 ans. La police britannique a expliqué avoir été appelé lundi après-midi au sujet de l’état de santé préoccupant d’une jeune femme. Elle a ensuite été retrouvée morte à son domicile : "A ce stade, la mort est considérée comme inexpliquée et soudaine". ###twitter### Peaches Geldof était mariée depuis septembre 2012 au musicien Thomas Cohen. Ensemble, ils étaient les heureux parents de deux garçons, Astala et Phaedra qui fêtera ses 1 ans le 24 avril prochain et dont elle aimait poster des photos sur son compte Instagram. Elle était la fille du musicien Bob Geldof et de Paula Yates. Dans un communiqué transmis par son agent, son père a écrit : "Nous sommes au-delà de la tristesse. C'était la plus sauvage, rigolote, intelligente d'entre nous ».

Sur Twitter, son amie Lily Allen a immédiatement réagi :

--> Retrouvez plus de news Glamour !

S.D.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus