Paris va faciliter l’adoption pour les couples homosexuels grâce à des dossiers anonymes Paris va faciliter l’adoption pour les couples homosexuels grâce à des dossiers anonymes

News

Paris va faciliter l’adoption pour les couples homosexuels grâce à des dossiers anonymes par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Samedi 9 Février 2019

Pour éviter la discrimination encore trop habituelle des couples homoparentales, la mairie de Paris a décidé de rendre les dossiers d’adoption anonymes. Prochaine étape : l’aval du préfet de la région Île-de-France. Espérons qu’il soit favorable.

En voilà une nouvelle, qu’elle est bonne. Le 6 février 2019, la ville de Paris a décidé de faciliter la vie des couples homosexuels en demandant l’anonymisation des dossiers d’adoption. En effet, trop de familles homoparentales se voient encore refuser l’adoption du fait de leur orientation sexuelle. Depuis 2013, seuls dix d’entre eux se sont vus confier la garde d’un enfant. Mais après le vote d’un vœu déposé par des élus du mouvement de Benoît Hamon, Génération.s, les choses pourraient être sur le point de changer. Du moins, à Paris. "Nous souhaitons que la présentation des dossiers des trois couples sélectionnés pour chaque enfant en adoption soit anonyme. Que l'on ne fasse plus mention de 'monsieur, madame', de 'monsieur et monsieur', de ‘madame-madame’", a expliqué Léa Filoche, une élue parisienne à l’origine de cette proposition. "Nous pensons que l'anonymisation est un des outils pour permettre de faire avancer les choses concrètement et permettre à davantage de familles homoparentales de se voir confier un enfant quand elles remplissent l'ensemble des critères", a t-elle ajouté. 

Ainsi, les élus élus Génération.s et EELV (Europe Ecologie Les Verts) ont proposé que les mentions "Parent 1" et "Parent 2" figurent désormais sur les dossiers d'adoption. Le vœu a été immédiatement approuvé par le conseil de Paris. Prochaine étape : obtenir la validation du préfet de la région Île-de-France. Espérons que son accueil sera bon. Et que cette initiative inspirera les autres régions françaises. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

Cookie Settings