Paris élue ville où on râle le plus en France Paris élue ville où on râle le plus en France

News

Quelles sont les villes où on râle le plus en France ? par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 13 Avril 2018

Mood Messenger, une appli de discussions instantanées sur Android, a récemment établi un classement des villes les plus ronchonnes de l’Hexagone. Et sans grande surprise, Paris est sur la première marche du podium.

Paris, ville de râleurs ? Comme c’est surprenant… La capitale a même réussi à prendre la tête du classement des communes françaises les plus bougonnes de France dressé par l’appli Mood Messenger. En même temps, entre les grèves à répétition, la pluie et la pollution, il y a de quoi s’énerver. Juste derrière Paris, on retrouve les villes de Clermont-Ferrand et de Brest. Une sombre histoire de mauvais temps ? Très certainement.

via GIPHY

Pour établir ce palmarès, Mood Messenger s’est appuyé sur le nombre d’emoji "grogon" envoyé par sms entre octobre 2017 et mars 2018. On est très loin de l’étude scientifique, mais les résultats sont tout de même très convaincants. Aucune ville du Sud ne figure dans l’infographie, preuve qu’il y fait plutôt bon vivre. Et ça, c’est scientifiquement prouvé.

Et pour tous ceux qui doutent encore de leur potentiel râlerie, voici le classement :

1-Paris
2- Clermont-Ferrand
3- Brest
4- Nancy
5- Le Mans
6- Grenoble
7- Dijon
8- Angers
9- Limoges
10- Besançon

via GIPHY

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus