"Nous Toutes Harcèlement" : après son agression, Marie Laguerre crée un site pour recueillir les témoignages de harcèlement "Nous Toutes Harcèlement" : après son agression, Marie Laguerre crée un site pour recueillir les témoignages de harcèlement

News

"Nous Toutes Harcèlement" : après son agression, Marie Laguerre crée un site pour recueillir les témoignages par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Dimanche 5 Août 2018

Le 24 juillet dernier, Marie Laguerre était harcelée et frappée en plein Paris. Scène d’une rare violence qu’elle n’a pas hésitée à partager sur les réseaux sociaux, et qui lui a valu le soutien de milliers d’internautes. Aujourd’hui, elle continue son combat contre le harcèlement et lance un site pour recueillir les témoignages.

En diffusant les images de son agression sur les réseaux sociaux, Marie Laguerre, une étudiante de 22 ans, ne s’attendait certainement pas à recevoir un tel soutien. Il faut dire que depuis l’incident survenu sur le Boulevard de la Villette dans le 19ème arrondissement de Paris, la jeune femme a reçu de nombreux messages venus du monde entier et a également recueilli des dizaines de témoignages de harcèlement. Preuves que malgré le mouvement #MeToo, les mentalités n’ont pas tout à fait changé…

Un constat alarmant qui a poussé la jeune femme a lancé son propre site, Nous Toutes Harcèlement. Une plateforme qui recueille anonymement les témoignages de harcèlement survenu dans la rue, au travail mais aussi au sein de la famille et dans la sphère privée. "Je pense que c'est important aujourd'hui de pointer du doigt que ça peut être ton pote, ton frère, ton père ou ton fils et ce n'est pas facile à accepter. Mais au lieu de les protéger, je pense qu'il faut vraiment ne plus tolérer ces comportements et ça passe vraiment par tous les citoyens" a déclaré Marie Laguerre samedi 4 août sur France Inter. Une démarche louable dont le but est de déconstruire les clichés sur le harcèlement. Et d’apporter une nouvelle pierre à l’édifice. Dans sa démarche, l’étudiante qui a expliqué vouloir être actrice de la libération de la parole des femmes, s’est entourée de militantes féministes et de l’association Les Effrontées, qui gère notamment le recueil de témoignages sur la plateforme, et qui les poste sur une page Facebook dédiée, assortis du hashtag #TaGueule. Voilà qui est dit.

Depuis son lancement, Nous Toutes Harcèlement a déjà reçu plus de 500 témoignages et pas moins de 10 000 visites. Forte de ce succès, Marie Laguerre devrait bientôt lancer une pétition pour demander au gouvernement de sensibiliser les jeunes au sexisme.

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus