image femmes fantomes publicite

News

#NotThere : et si les femmes disparaissaient de la Terre ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 9 Mars 2015

A l’occasion de la Journée internationale de la femme, la Fondation Clinton a imaginé une campagne baptisée #NotThere, où les femmes disparaissaient des campagnes publicitaires de New York.

Imaginez des publicités exclusivement masculines. Dans le cadre de la Journée internationale de la femme, la Fondation Clinton a imaginé une campagne baptisée #NotThere, où toutes les femmes devenaient transparentes sur les affiches publicitaires et couvertures de magazine, présents dans New York. ###Twitter### L’objectif ? Mettre en évidence l’absence de progrès au niveau de la place des femmes dans la société. La campagne de sensibilisation a demandé aux groupes concernés de retirer temporairement les images de femmes de leur page d’accueil pour les sites, panneaux publicitaires et couvertures de magazines, comme la célèbre Une de Vogue avec Kim Kardashian et Kanye West pour le numéro d'avril 2014. En plus de cette opération, la Fondation Clinton a aussi mis en ligne une vidéo, où Cameron Diaz, Sienna Miller et d’autres femmes engagées, parlent de la lutte pour l’égalité des sexes.

Pour défendre la situation de ces dernières, la Fondation Clinton a également publié un rapport sur le statut des filles et des femmes, par rapport aux congés, au mariage, aux enfants, aux salaires ou encore aux violences. Par exemple, les femmes passent en moyenne cinq heures de plus à travailler à la maison (pour les tâches ménagères) que les hommes, sans rémunération. L'étude montre aussi que de nombreuses filles mineures sont contraintes de se marier, notamment dans les pays d'Afrique ou en Inde, où 47 % des filles sont déjà mariées à moins de 18 ans. Concernant les congés maternité, la Fondation Clinton a recensé neuf pays, dont les Etats-Unis ou encore la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui ne prévoient pas de congés payés, lorsqu'une femme accouche.
La campagne a très rapidement fait réagir les internautes sur Twitter, qui ont été nombreux à utiliser le hashtag. Sur les réseaux sociaux, plusieurs utilisateurs ont joué le jeu et changé de photo de profil, en publiant une image de la silhouette d’une femme sans visage. Des personnalités ont également suivi le mouvement, comme Hillary Clinton, Kate Upton, Blake Lively ou Karlie Kloss.

 



 

 

 

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

Léa Cardinal

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus