La Norvège va interdire l'élevage à fourrure d'ici 2025

News

La Norvège va interdire l'élevage d'animaux à fourrure d'ici 2025

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 17 Janvier 2018

La Norvège prévoit d’interdire la production de fourrure d’ici 2025 avec le démantèlement progressif de tous ses élevages. Proposée le 14 janvier, la mesure attend désormais l’accord du Parlement.

Brigitte Bardot sera ravie. La Norvège a annoncé sa décision, le 14 janvier, de mettre un terme à sa production de fourrure d’ici 2025. Une prise de position en faveur de la protection des animaux, assumée par le Parti libéral et la Première ministre Erna Solberg, qui prendra la forme de la fermeture définitive de 200 à 250 fermes exploitant 610 000 visons et 150 000 renards. Si le projet attend encore la validation du Parlement norvégien, la monarchie se rallie à des pays comme l’Allemagne, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et à la République Tchèque dans cet engagement. Pour rappel : ces derniers ont adopté des projets de loi interdisant la production de fourrure animale.

Plus qu’une décision éthique, cette mesure repose également sur le déclin économique de l’industrie. Tandis que le pays des Fjords était autrefois le premier producteur mondial de peaux de renards, aujourd’hui plus de la moitié de sa population (68%) s’y oppose et opte pour des vêtements en poil synthétique. Sensibilisés aux conditions de vie incompatibles aux besoins des animaux enfermés dans des espaces d'un mètre carré dans les élevages, les consommateurs et les grandes marques comme Gucci et Michael Kors, s’éloignent progressivement mais sûrement des vêtements de fourrure.  Des circonstances que l’association NOAH, consacrée à la cause animale en Norvège, dénonce depuis près de 30 ans. Il était temps ! 

Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus