Susan Heifetz a reconnu la signature de sa mère : une trace de rouge à lèvres au dos de l’enveloppe; Crédits : Capture d'écran NBC.

News

New-York : elle reçoit une lettre 45 ans après

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 8 Avril 2014

Une carte d’anniversaire envoyée en 1969 à New-York vient enfin d’être reçue par son destinataire. Quelques jours plus tard, deux autres lettres datées de la même année lui sont parvenues.

La New-Yorkaise Susan Heifetz a reçu sa lettre d’anniversaire avec 45 ans de retard. Sa maman, aujourd’hui décédée, avait envoyé ladite carte en 1969 pour les 19 ans de sa fille. Comme le rapporte la chaîne américaine NBC, la missive est enfin parvenue à son destinataire.###twitter###

N’habitant plus la même adresse, la lettre est d’abord arrivée à l'ancien domicile de Susan Heifetz. Le nouvel occupant des lieux a fait en sorte de la retrouver afin de lui faire parvenir son courrier. La destinataire, aujourd’hui âgée de 64 ans, a immédiatement reconnu la signature de sa mère : une trace de rouge à lèvres au dos de l’enveloppe. "Je pleure depuis que j’ai reçu ce courrier", a-t-elle témoigné, émue.

Deux autres lettres datées de la même année ont également été reçues quelques jours plus tard par Susan Heifetz : l'une expédiée du Viêtnam rédigée par un ancien petit-ami à elle, et une autre carte d’anniversaire de la part de son frère. La poste américaine a déclaré ne pas savoir où ces lettres ont pu se trouver durant ces 45 ans.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

Anne-Yasmine Machet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus