Mondiaux d’athlétisme 2019 : vous ne verrez plus de plans serrés sur les sportif.ve.s à l’écran Mondiaux d’athlétisme 2019 : vous ne verrez plus de plans serrés sur les sportif.ve.s à l’écran

News

Mondiaux d’athlétisme 2019 : vous ne verrez plus de plans serrés sur les sportif.ve.s à l’écran

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 4 Octobre 2019

En plein mondiaux d’athlétisme, deux sportives ont déposé plainte auprès de la Fédération internationale des associations d’athlétisme pour faire interdire les plans serrés.

"Je trouve très désagréable d'enjamber une caméra dans des vêtements de course très moulants au moment d'aller dans les starting-blocks". Voilà les mots de l’athlète allemande, Gina Lückenkemper, interviewée par le magazine allemand Bild, alors qu’elle concourt actuellement aux mondiaux d’athlétisme au Qatar. La sportive et sa coéquipière Tatjana Pinto ont déposé plainte auprès de la Fédération internationale des associations d’athlétisme (IAAF), pour faire interdire les images très serrées, filmées grâce à un nouveau dispositif de caméra déployé pour la compétition. Ces derniers, appelés "Block Cam", sont situés au début de la piste de course, sur les starting-blocks. Ils filment les sportifs et les sportives de très près, de sorte à ce que l’on voit leur visage concentré, mais surtout leur entrejambe, alors qu’elles sont accroupies. Les deux athlètes condamnent donc ces "plans discutables", jugés, à raison, trop intrusifs. "Est-ce qu'une femme a été impliquée dans le développement de ces caméras ? s’est interrogée Gina Lückenkemper. Je ne pense pas !". Un point de vue soutenu par plusieurs internautes qui réclamaient également à ce que l’on respecte l’intégrité des athlètes. 

Un accord a été trouvé depuis que la plainte a été posée. Si le dispositif n’a pas été retiré, les images sont depuis noircies et effacées du serveur dès leur diffusion, de sorte à ce qu’on ne puisse pas les revoir. C’est déjà ça. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires