Messieurs, boire deux tasses de café par jour stimulerait le sperme et la fertilité Messieurs, boire deux tasses de café par jour stimulerait le sperme et la fertilité

News

Messieurs, boire deux tasses de café par jour stimulerait le sperme et la fertilité par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 16 Octobre 2018

Selon une récente étude du "National Institutes of Health", boire deux tasses de café par jour aurait un rôle sur la fertilité. La boisson empêcherait la dégradation de substances chimiques utiles à l'énergie des spermatozoïdes.

Avant, les études menées sur la fertilité alertaient sur les méfaits de la caféine sur la qualité des spermatozoïdes. Mais ça, c’était avant. "Nous avons été quelque peu surpris des résultats" a indiqué au journal The Telegraph le docteur Sunni Mumford, meneuse de l’étude du National Institutes of Health américain. Pour cette étude, les chercheurs ont analysé les données de 500 couples qui essayaient de concevoir. Et les résultats sont là : afin d’optimiser la qualité des spermatozoïdes, les hommes devraient ingérer deux tasses de café quotidiennement.

Il s’agirait ainsi de stimuler deux des substances chimiques du corps, l’adénosine triphosphate - molécule clef de l'énergétique cellulaire - et la guanosine triphosphate - dont le rôle est de transporter de l'énergie sous la forme de groupement phosphate. "La caféine empêche la décomposition de ces substances chimiques. Par conséquent, les cellules, y compris le sperme, disposent de plus d'énergie, ce qui leur permet de nager plus vite ou plus longtemps", explique l’étude.

Si les résultats sur les hommes en sont au stade de recherche et qu'il est donc inutile de changer radicalement vos habitudes à la lecture de cette étude, une autre donnée a été corroborée. Présentée à la conférence annuelle de l’American Society for Reproductive Medicine à Denver, l’étude a également révélé que les femmes qui buvaient une boisson alcoolisée tous les jours avaient 26 % moins de chances de concevoir que les femmes qui n’en consommaient pas. Une information qui ne risque pas, quant à elle, d'être démentie.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus