Une campagne de sensibilisation à l'alcool se cache-t-elle derrière le profil de Louise Delage ?

News

"Louise Delage" : l'Instagrameuse qui a dupé le web

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Un compte apparu en août dernier sur Instagram met en scène la vie d'une jeune femme de 25 ans. Comme certains le soupçonnaient, derrière les photos de cette Parisienne se cache une campagne de sensibilisation à l'alcool.

(Mise à jour 22/09/2016) Qui est Louise Delage ? Une Parisienne lambda de 25 ans ou un faux compte imaginé de toutes pièces ? C’est la question que se posait la version française de Mashable dans un récent article, citant Tristan Berteloot, un journaliste de Libération. Et pour cause, si le profil de cette jeune femme semble banal de prime abord, un détail interpelle : qu’elle se trouve en famille ou avec des amis, à Paris ou à la plage, elle pose constamment avec un verre, une bière ou une bouteille à proximité.  

C'est désormais confirmé, l'agence BETC a imaginé cette campagne pour le compte d Addict’ Aide, le premier portail grand public dédié aux addictions.  L’objectif ? Démontrer qu’il est simple de passer à côté de la dépendance d’un proche. "A première vue, on pouvait croire que tout était normal. D’ailleurs, plus de 7500 personnes l’ont suivi, en générant plus de 50 000 likes sur les photos et vidéos du compte. Ce n’est qu’en regardant son profil avec recul que l’on se rend compte que les followers, bien que proches de Louise, sont passés à côté de l’essentiel : son alcoolisme…", est-il expliqué dans le communiqué.

Lancé début août dans la plus grande discrétion, le compte de Louise Delage avait, en fait, rapidement attiré l’attention de la presse. A commencer par celle de Tristan Berteloot qui soulignait sur son compte twitter : "Elle est seule sur chaque photo ou presque, et quand ce n’est pas le cas, les individus l’accompagnant ne sont jamais identifiés (…) De même qu’aucun vrai pote de Louise ne commente jamais ses posts", explique-t-il. Et d’en conclure : "il s’agit d’un début de campagne contre l’alcool chez les jeunes, mais la question est : qui est derrière ?" Mystère enfin résolu…

 

N.R.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.