L'Orchestre philharmonique de Vienne, le 1er janvier 2013. Crédits : AFP

News

L’orchestre philharmonique de Vienne restitue un tableau volé par les Nazis

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 14 Avril 2014

L’orchestre philharmonique de Vienne a déclaré, jeudi dernier, qu’il allait restituer un tableau, volé par les Nazis, aux héritiers du Français Marcel Koch, le véritable propriétaire.

Une toile du peintre impressionniste Paul Signac intitulée Port-en-Bessin, datant de 1833, avait été confisquée par les Nazis en 1940 dans le Jura français et a ensuite été offert à l’orchestre philharmonique viennois, en tournée dans cette région. 

74 ans plus tard, le Wiener Philharmoniker a souhaité restituer le tableau aux héritiers de Marcel Koch, le propriétaire. Pour les informer, l’orchestre leur a envoyé une lettre jeudi dernier.

###twitter###C'est après 20 ans de recherche que l'historienne de l'art, Sophie Lillie, missionnée par l’orchestre, a enfin réussi à découvrir la provenance de la toile"Nous sommes très heureux, que, grâce aux efforts de Sophie Lillie, nous ayons retrouvé les héritiers du propriétaire de ce tableau" a déclaré le directeur de l'orchestre, Clemens Hellsberg. "La restitution de cette peinture nous tenait particulièrement à cœur. Nous nous efforçons depuis nombre d'années de faire face au passé de la philharmonie de Vienne et nous voulons assumer notre responsabilité et réparer l'injustice commise dans le passé".

Jusqu’en 1995, l’Autriche ne se voyant que comme une victime du nazisme, à cause de l’Anschluss - son annexion par le IIIe Reich en 1938, n’avait pas pris la décision d’indemniser les victimes d’abus ou de confiscations des Nazis. Un fonds national a alors été créé en 1995 et, depuis 2000, un "fonds de réconciliation" et un "fonds général d’indemnisation" ont été institués pour dédommager les travailleurs forcés et les Juifs dessaisis de leurs biens.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

 

Laurine Thiodet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus