News

L’ONU demande à l’Espagne d’interdire la corrida aux mineurs

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Le débat sur la corrida ne date pas d’hier, mais cette fois-ci c’est l’ONU qui s’attaque au problème. Au nom de la protection de l’enfance, le Comité des Droits de l’Enfant de l’organisation demande à l’Espagne d’interdire l’accès aux tauromachies aux moins de 18 ans.

La corrida n’en finit pas de faire parler d’elle, qu'elle soit attaquée ("c'est de la torture pour les animaux") ou défendue ("c'est une tradition qui ne doit pas disparaître"). Parmi les détracteurs de cette pratique, on trouve le Comité des Droits de l’Enfant de l’ONU (CRC) qui vient de demander à l’Espagne d’interdire les corridas aux mineurs, aussi bien en tant que spectateurs, qu’en tant qu’acteurs. En effet, même si la pratique recule, il reste encore 55 écoles de tauromachie en Espagne, et en fonction des réglementations, les enfants peuvent recevoir des leçons pratiques dès 14 ans. Le CRC s’inquiète donc des conséquences psychologiques chez les plus jeunes, et estime qu’il faut "empêcher les effets nocifs de la tauromachie sur les enfants".

Dans un contexte tendu, l’ONU a donc pris position, et souhaite maintenant sensibiliser la nouvelle génération à la barbarie de la corrida. Avec pour argument supplémentaire, la nécessité de la protection des enfants.


Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.