L’espérance de vie augmente moins vite qu’avant, surtout celle des femmes L’espérance de vie augmente moins vite qu’avant, surtout celle des femmes

News

L’espérance de vie augmente moins vite qu’avant, surtout celle des femmes par Antoine Ferreira-Mendes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 14 Mars 2019

Selon une étude, notre espérance de vie a beaucoup augmenté ces derniers siècles mais dorénavant la progression est plus lente, surtout chez les femmes.

Selon une étude de l’Ined (l’Institut national d’études démographiques) publiée ce mercredi 13 mars 2019, depuis quelques années, l’espérance de vie progresse faiblement en France. En 5 ans, elle n’a augmenté que d’un mois et demi par an pour les hommes et d’un mois seulement pour les femmes. Une évolution minime étant donné que depuis le milieu du 20ème siècle, elle progressait en moyenne de 3 mois par an. Les raisons de cet essoufflement ? Les épidémies de grippe saisonnière sont de plus en meurtrières et le cancer reste la première cause de mortalité en France.

Résultat, en 2018, l’espérance de vie des hommes était de 79,5 ans tandis que celle des femmes atteignait 85,4 ans. Mais même si les femmes vivent plus longtemps que les hommes, leur espérance de vie progresse moins rapidement et pour cause, une recrudescence des cancers liés au tabagisme. Cela s’explique principalement par la montée du tabagisme chez les précédentes générations de femmes, qui n’en payent qu’aujourd’hui les conséquences. De plus, chez l’homme, le cancer est de mieux en mieux soigné alors que chez la femme, les progrès stagnent…

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires