Les radars de vitesse détecteront désormais les véhicules non assurés Les radars de vitesse détecteront désormais les véhicules non assurés

News

Les radars de vitesse détecteront désormais les véhicules non assurés

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 18 Octobre 2019

Dès le mardi 15 octobre 2019, les radars détecteront non seulement les voitures en excès de vitesse, mais aussi celles qui ne sont pas assurées.

Mardi 15 octobre, la Délégation à la sécurité routière rattachée au ministère de l’Intérieur a annoncé que les radars identifieront désormais les voitures non assurés lorsqu’ils commettent un excès de vitesse. Le Fichier des véhicules assurés (FVA), créé par une loi de 2016, sera également utilisable par les forces de l’ordre lors des contrôles sur le bord des routes. Cette nouvelle mesure est dans un premier temps préventive mais des sanctions devraient être appliquées d'ici quelques mois. Elles iront d'une amende forfaitaire de 500 euros jusqu'à 7 500 euros en cas de récidive, à éventuellement, une inscription sur le casier judiciaire, la suspension ou l'annulation du permis et l'interdiction de le repasser.

Dans un communiqué, la Délégation de la sécurité routière révèle qu’en 2018, 175 personnes ont trouvé la mort dans un accident routier impliquant un véhicule non assuré en France, soit 5% des accidents mortels. L’Observatoire national intertrimestriel de la sécurité routière (ONISR) note que 700 000 personnes roulent sans assurance.  Une situation illégale et dangereuse qui bien souvent n’est en rien avantageuse pour le conducteur. "On peut considérer que là où une assurance aurait coûté 100 euros par mois, ça vous coûtera 1 000 euros par mois d'indemnisation", à vie, a expliqué Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, à franceinfo le 16 octobre 2019.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires