Les prix chez Louis Vuitton sont trop élevés selon Kanye West

News

Les prix chez Louis Vuitton sont trop élevés selon Kanye West

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Lors d’une interview sur Power 106, une chaine de radio américaine, le rappeur Kanye West a affirmé que les prix pratiqués par Louis Vuitton étaient trop "extrêmes"…

Kanye West change son fusil d’épaule ! Lors de son passage dans l’émission Big’s Boy Neighbourhood sur Power 106, une radio basée à Los Angeles, le rappeur fraîchement fiancé à Kim Kardashian a affirmé que les prix pratiqués par Louis Vuitton étaient trop "extrêmes".###Twitter###

"Si j’avais l’opportunité de collaborer avec Louis Vuitton aujourd’hui, je ne le ferais pas" a-t-il déclaré lors de l’entretien. Il n’y a pas si longtemps, l’Américain avait pourtant imaginé une collection capsule pour la maison française…. En 2009, ses baskets se vendaient entre 600 et 830 € dans les boutiques Louis Vuitton, ce qui ne semblait pas le déranger à l'époque. Fan de la marque, il avait même été surnommé Louis Vuitton Don.

S’il est un rappeur reconnu, Kanye West tente tant bien que mal de se faire un nom dans le milieu de la mode.  En 2011, il s’était essayé au prêt-à-porter féminin pour seulement deux saisons. Depuis, il enchaîne les collaborations : le 14 juillet dernier avec APC et une autre avec Giuseppe Zanotti lors de la saison printemps-été 2012, ensuite reconduite au printemps-été 2013. Les sandales imaginées en association avec le chausseur italien étaient tout de même commercialisées à plus de 1100 €…


--> Retrouvez plus de news Glamour !

Sophie Bouchet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.