Les plaintes pour viol et agression sexuelle ont augmenté en 2017

News

Les plaintes pour viol et agression sexuelle ont augmenté en 2017

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Jeudi 25 Janvier 2018

Une étude du ministère de l’Intérieur a révélé une augmentation de 12% des plaintes pour viol et 10% des plaintes pour agression sexuelle. Un pic révélateur de la libération de la parole depuis le scandale Weinstein.

Dans une enquête diffusée sur Twitter le 25 janvier 2018, le service statistique du ministère de l’Intérieur a révélé une hausse des plaintes pour viol et agression sexuelle en 2017, de 12% et 10% respectivement. Le rapport indique également que les plaintes pour agression sexuelle enregistrées par les forces de l’ordre ont augmenté de 31,5% au quatrième trimestre de l'année, un pic important par rapport à la même époque en 2016.


Pour la place Beauvau, cette augmentation est loin d’être une coïncidence, puisqu’elle serait l’une des conséquences immédiates de l’éclatement de l’affaire Harvey Weinstein en octobre 2017. Dans la foulée des accusations pesant contre le magnat de la production, les témoignages de victimes, célèbres ou anonymes, se sont multipliés sur la Toile, ainsi que dans la presse. Cette libération de la parole a notamment été portée par les hashtags #balancetonporc, lancé par la journaliste Sandra Muller, et #MeToo, créé par la militante Tarana Burke. Un effet domino, qui a également provoqué un sursaut dans les grandes villes de France, où ont eu lieu des rassemblements contre les violences sexuelles le 29 octobre 2017.  



Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus