ours

News

Les ours polaires du zoo de Chicago ont été mis au chaud

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 8 Janvier 2014

La vague de froid historique qui paralyse une partie des États-Unis depuis une semaine touche les hommes mais aussi les animaux. A tel point que les ours polaires du zoo de Chicago ont dû être mis à l’abri.

C'est une vague de froid historique qui s'est abattue sur les Etats-Unis. Depuis une semaine, les deux tiers du pays sont paralysés par des températures négatives atteignant des records historiques :  -37°C dans le Minnesota et -15°C à Central Park à New-York. ###twitter### Si bien que les Américains ne sont pas les seuls à grelotter, les ours polaires du Lincoln park zoo de Chicago aussi, forçant les soigneurs à les mettre à l'abri. Une des femelles nommée Anana a été mise au chaud car en réalité, "peu d'entre eux sont accoutumés à ce froid", a expliqué la porte-parole du zoo au journal DNA Info Chicago. Si actuellement l'hiver est très rude à Chicago avec une température de -14°C enregistrée hier, l'été, les températures peuvent atteindre 40°C, ce qui privent les ours de leurs attributs naturels : "Il manque en effet à ces ours citadins la couche de gras qui enveloppe et protège les ours qui vivent dans l'Arctique. Dans la nature, les ours ont plusieurs centimètres de graisse, et une épaisse peau noire sous leur pelage blanc, qui les maintient au chaud".

Pour ceux qui veulent voir l'ours star Anana qui a été mis à l'abri, le zoo a réalisé une vidéo en février dernier que vous pouvez visionner ici :

--> Retrouvez plus de news Glamour !

Victoria Laurent

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus